Ben Simmons a appelé son équipe soft et il a assumé derrière : 20 points, 22 rebonds, 9 passes et une grosse victoire à New-York – The Daily Dunk
Connect with us

News

Ben Simmons a appelé son équipe soft et il a assumé derrière : 20 points, 22 rebonds, 9 passes et une grosse victoire à New-York

Source photo : Twitter

Les grands joueurs font des grands matchs au madison square garden. Ben Simmons fait partie de ceux-là et il a livré une énorme performance, après la déconvenue de son équipe contre les Hawks. Vous avez dit big boss ?

« Soft ». N’en déplaise à Jimmy Butler, les Sixers l’ont été comme l’avait déclaré Ben Simmons en conférence de presse après la défaite contre Atlanta à la maison. Il fallait vite remonter sur scelle et un certain Ben Simmons est passé par là. Intenable au possible, le joueur a tout fait pour tuer ses adversaires du jour : les Knicks. 20 points, 22 rebonds, 9 passes pour 2 balles perdues : la star des Sixers a été dominateur, c’est peu de le dire. Gobant tout ce qui bougeait des deux côtés tu terrain, il avait faim et voulait clairement envoyer un message. Joel Embiid finit logiquement meilleur marqueur avec 26 points et JJ Redick termine à 22 points. Enfin Jimmy Butler se contente de 16 points avant la grande revanche face aux Wolves. Les siens ont donné le ton, notamment physiquement en première mi-temps, avant un petit coup de pompe dans le 3ème. New-York finira par revenir dans le match mais au final, plus de peur que de mal. Les hommes de Brett Brown ont montré avoir énormément de caractère et il en faudra. Après le fameux match contre Minnesota et Indiana, il y aura 3 gros morceaux : OKC, Houston et San Antonio. Une série de matchs intéressante qui commencera dès samedi soir.

New-York aurait pu réaliser l’impossible hier soir. Finalement Mudiay ratera le shoot de l’égalisation à la dernière seconde. Les rebonds de Simmons leur ont fait mal puisque les secondes chances, notamment dans le money-time, auront été trop peu nombreuses. Kevin Knox aura pourtant été très bon, avec son record en carrière (31 points). Il devient un des plus jeunes joueurs de l’histoire de la NBA à atteindre ce total avec Booker, Bryant, James, Durant et son collègue de draft, Jackson Jr. Outre le méga money-time, le début de 4ème a aussi fait mal. Après être revenu au score, New-York se prend un 11-0 dans les dents. Un écart comblé mais qui laissera des traces. C’est leur 8ème défaite de suite au madison square garden. A noter que notre frenchy Frank Ntilikina est revenu après 3 matchs out pour blessure, il termine à 8 points et 6 passes décisives.

Philadelphie a une semaine intéressante et ça leur permettra de se tester collectivement. Individuellement, ça permettra à Jimmy Butler de passer le 1er chapitre Minnesota. Une semaine bien kiffante pour les fans de Philadelphie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News