Connect with us

Actualités

Aucun rivalité entre les Lakers et les Clippers : Jeanie Buss pense que l’absence de confrontation en playoffs joue son rôle

Tout le monde ne rêve que d’une chose, une confrontation en finale de conférence entre les Lakers et les Clippers. Le début d’une rivalité ? Jeanie Buss pense que ce n’est pas encore le cas.

Comme attendu cet été, les deux équipes de Los Angeles sont tout en haut de l’affiche. Les Lakers ont véritablement déçu l’an passé et après la blessure de Lebron James puis celle de Lonzo Ball, les Angelinos ont plongé jusqu’à rater les playoffs. Le scénario a pris un chemin différent cette saison. 49 victoires et 14 défaites pour la bande d’Anthony Davis et ce dernier en est grandement responsable. Avoir deux candidats MVP dans la même équipe, ça aide. Concernant les Clippers, l’arrivée de Kawhi Leonard a véritablement tout changé, 2èmes à l’ouest avec un bilan de 44 victoires pour 20 défaites. Tout cela en pensant aux blessures des hommes de Doc Rivers, Paul George par exemple, qui ne dépasse même pas les 30 minutes par match.

Les Clippers reviennent de loin mais appelons un chat un chat. Cette franchise est historiquement une équipe de losers. Sur 50 saisons, elle ne jouera que 14 fois les playoffs. 12 saisons à seulement 25 victoires ou moins, le tableau est posé. Il faudra attendre l’arrivée de Chris Paul, pour que la 2ème équipe de Los Angeles ait du succès, bien que relatif. Mais encore ici, impossible de jouer le titre, « Lob City » sera constamment éliminé au pire des moments, très souvent en demi-finale de conférence. Les playoffs justement, c’est l’argument numéro un de Jeanie Buss concernant cette « rivalité » :

« Tu ne peux pas construire une rivalité jusqu’à ce qu’elle soit installée. Je veux dire tant que nous les avons pas joué en playoffs. Avec Boston on peut se dire, « tu te souviens quand c’est arrivé ? » Toutes les batailles en playoffs contre Boston, c’est une rivalité parce que tu as une histoire. Nous n’avons pas d’histoire avec les Clippers en playoffs. »

Jeanie Buss va même plus loin dans sa plaidoirie. Les Clippers sont pour elles, une équipe parmi les 29 autres, qui essaient de battre les Lakers et elle n’a pas tort. Tout le monde rêve de cette confrontation à l’heure actuelle mais il faut laisser du temps au temps. Les rivalités se font naturellement et même si Lebron James a un âge avancé, les Anthony Davis, Kawhi Leonard et Paul George ont probablement de grosses années devant eux avant de raccrocher. Cela ne semble qu’une question de temps pour voir ces deux équipes se la mettre en playoffs.

Si les dieux du basket existent vraiment, c’est le moment de nous donner cette finale, tout le monde ne rêve que de ça et à ce moment là, Jeanie pourra déclarer que c’est le début d’une rivalité.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités