Connect with us

Actualités

Anthony Edwards est perché et détruit sa cote la veille de la draft : futur Dwyane Wade c’est ça ?

Source photo : We Sport

On ne l’avait vraiment pas vu venir celle-là. Anthony Edwards a réalisé une interview qu’il n’aurait peut être pas du. Cela peut rappeler la mentalité d’un certain Andrew Bynum… Il sait à quel point il peut dominer dans le basket mais ça reste bien un hobby.

« Pour être honnête, je peux pas regarder du basket. » L’interview commence bien loin pour le futur joueur NBA. Dans un peu plus de 12 heures, les meilleurs joueurs du pays passeront chez les professionnels, Anthony Edwards compris. On rappelle que le peut être 1st pick est l’un des meilleurs joueurs du pays et qu’il se sent pousser des ailes à tel point de penser que son talent peut l’amener encore plus haut que celui de Dwyane Wade. Une certaine confiance qui se transformera en arrogance pour certains, surtout après son interview complètement folle. Comme beaucoup d’américains, le premier amour de Anthony Edwards est le foot et ce n’est un secret pour personne. Le natif de Santa Barbara avoue que si la NFL le draftait, il plaquerait tout. La NBA pour lui ? Une ligue soft :

« Parce que tu peux faire n’importe quoi sur le terrain. Tu peux dégager le ballon. Tu peux danser. Tu peux faire tous ces trucs irrespectueux. [En NBA] Tu ne peux faire aucun de ces trucs. Tu reçois une amende. »

Quand on lui demande s’il aime le basket, l’ancien freshman de Georgia répond : « Je ne suis pas à fond dedans. Ouais j’aime le basket, enfin c’est mon boulot. » Au moins, ça a le mérite d’être clair. C’est lors d’un match de lycée où il a dunké que les gens ont commencé à lui dire qu’il pouvait être très bon. N’ayant pas le même talent au foot, son choix s’est ainsi dirigé vers la balle orange. Des paroles qui ne feront pas plaisir à ceux qui possèdent un top pick. Autre amour du joueur, le rap. Alors quand en interview le journaliste lui dit « Comme Damian Lillard ? » Le 2001 répond « Je peux vraiment rapper ». Et boum dans la tête, ni vu ni connu. Le futur rookie ne semble pas avoir la langue dans sa poche déclarant rapper comme Lil Baby.

En lisant ses lignes, vous ne porterez sans doute pas ce genre de joueur, surtout avec une mentalité si américaine ou irrespectueuse pour certains. N’oublions pas à quel point le joueur est formidable et talentueux. Super scoreur, athlète de renom, il a tendance à parfois avoir la tête en l’air mais Anthony Edwards est puissant, peut créer son shoot et se bat pour ses coéquipiers. C’est un réel personnage, qui va peut être détesté mais s’il joue dans votre équipe favorite, son charisme vous plaira. De plus, il fait partie des rares joueurs assez doués des deux côtés du terrain et peu importe l’équipe qui le draftera, elle fera du bruit…

On a hâte de voir ce joueur en NBA, il est talentueux et il le sait. Voir un joueur aussi sur de lui et sans filtre, ça fera du bien dans une NBA de plus en plus lisse.

 

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités