*
Connect with us

Actualités

Anthony Davis et Russell Westbrook se confient sur les galères de la présaison : « Nous voulons être bons, mais on ne veut pas sauter les étapes »

Source photo : Aws For WP

En ce moment, tout le monde roule sur les Lakers. Les ballons perdus sont nombreux, la défense est horrible, et les stars ne jouent pas en même temps. Mais Anthony Davis et LeBron James savent qu’il faudra réclamer de la patience. 

C’est la crise aux Lakers. Suite à leur quatrième défaite de rang, la franchise californienne n’a toujours pas gagné en présaison. Evidemment, il n’y a pas de quoi être inquiet pour les champions 2020 pour deux raisons principales : tout d’abord, on a toujours pas vu le big three à l’œuvre sur le terrain, et ce sera d’ailleurs le cas lors du prochain match, et puis deuxièmement les joueurs s’habituent à Russell Westbrook (sans oublier que c’est la présaison).

Il faudra donc de la patience pour les Lakers, et il ne faudra pas s’attendre un top départ. Cependant, Anthony Davis souhaite, quant à lui, être capable de gagner des matchs, malgré les erreurs qui seront commises. Et c’est tout à fait jouable étant donné que lors d’un match serré, Los Angeles disposera de Russell Westbrook, LeBron James et Anthony Davis. 

Nous voulons être bons, mais on ne veut pas sauter les étapes. Vous ne pouvez pas précipiter le Process de ce que nous essayons de faire pour gagner des titres. Nous savons qu’il pourrait y avoir des difficultés en début de saison…Mais nous ne voulons jamais prendre un départ lent – 0-5, 0-6, peu importe – nous voulons être capables de faire avec nos erreurs tout en gagnant des matchs.

En effet, outre les erreurs défensives, les ballons perdus sont un gros défaut à gommer, notamment pour Brodie. 23 balles perdues pour les Lakers, dont 9 pour le meneur. Des automatismes qui sont encore, assez logiquement, pas encore au point. Comme l’effectif a énormément changé durant l’intersaison, Russell Westbrook assure qu’il n’y a pas de quoi être inquiet. Et encore moins pour lui.

Les pertes de balles, c’est de ma faute. Mais heureusement, elles ne comptent pas. Je peux perdre ce putain de ballon 15 fois, ça ne change rien. C’est facile à régler. Très facile. C’est du timing, juste du timing. Les gars s’habituent à ma vitesse, mon rythme, mon timing, où je suis sur le terrain. Je n’ai jamais eu une seule bonne présaison, personnellement. Je ne suis pas inquiet car c’est la présaison. 

De toute façon, l’objectif est d’être prêt pour le début des playoffs. Bien sûr, le classement aura son importance, mais les priorités resteront d’éviter les blessures et de monter en puissance au fil des mois. Sauf catastrophe, les Lakers ne seront donc pas en retard sur ce qu’ils veulent. D’autant que les playoffs sont une saison à part.

Les Lakers sont en rodage et ils le seront encore pour un bon bout de temps. Une alchimie ne se construit pas en trois matchs. Mais avec leur expérience, Anthony Davis, Russell Westbrook et LeBron James feront tout pour gagner des matchs dans le même temps. 

La mort de Khelcey Barrs III, le tournant de la vie de Russell Westbrook

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités