*
Connect with us

Actualités

Chicago ouvre le bal pour la finale WNBA : une victoire sans appel, Diana Taurasi et ses copines vont devoir répondre

Pendant que Karim Benzema faisait le GOAT, la WNBA ouvrait sa finale entre Chicago et Phoenix. Le match était spécial, puisqu’il fêtait aussi l’entrée du premier top 25 de l’histoire de leur championnat. Le Sky a remporté le premier match assez légèrement, pourtant il y aura eu du retard à l’allumage.

Chicago est la jeune équipe, qui n’a jamais su aller en finale avec ce groupe mais Candace Parker était celle qui a calmé ses coéquipières, un peu trop excitées et stressées par l’événement. Le 1er quart-temps le prouve assez bien, en se prenant presque 10 points dans la tronche, notamment grâce à la patte chaude de Diana Taurasi. L’esprit vengeur de Chi-Town est de retour au 2ème quart-temps à l’image de la superbe performance de Kahleah Copper (21 points). Le 17 à 0 fait vraiment mal à Phoenix avant la mi-temps, qui ouvrait le bal à la maison. Un match à haute pression, bien résumée à Candace Parker, qui relativise le mauvais début de match :

« Je ne pense pas que je comprenais quand j’étais plus jeune que tu dois être calme pendant la tempête et que tu dois être la tempête quand tout le monde est calme. »

Sans leur faire injure, le Mercury n’a pas de banc après avoir perdu Kia Nurse et Sophie Cunningham. Brittney Griner claque 20 points, Diana Taurasi 17 et Skylar Diggins-Smith en met 15. On ne peut pas dire que les cadres n’assurent pas. Sandy Brondello, coach de Phoenix, s’est confiée sur le sujet :

« Je ne veux pas chercher d’excuses, mais nous étions fatiguées. Si vous n’êtes pas physiquement fatigué, alors lorsque vous êtes mentalement fatigué, l’exécution n’était pas vraiment au rendez-vous où nous en avions besoin des deux côtés du terrain. »

Pour preuve Diana Taurasi n’a pas beaucoup dormi ces deux derniers jours, suite à la naissance de son second enfant. A Chicago, la profondeur est bien présente avec 6 joueuses à au moins 10 points et difficile de trouver une MVP à ce match. Candace Parker était partout, Quigley a su planter au shoot, Vandersloot a organisé et la rage de vaincre de Copper a fait un bien fou dans les temps faibles.

Mal commencer à domicile n’est jamais une bonne idée en playoffs. Avec leurs moyens, Phoenix va devoir trouver les solutions pour essayer de renverser la vapeur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités