Connect with us

Actualités

Anthony Davis agacé par les défaites malgré ses grosses performances :  » Joueurs, coachs, dirigeants : tout le monde est frustré, on doit être meilleurs »

Source photo : Clutchpoints

Avec l’été 2019 qui s’annonce, il y a quelques gros dossiers qui s’annoncent déjà. Parmi eux, la potentielle arrivée de Kevin Durant aux Knicks ou… un éventuel départ d’Anthony Davis ! Si rien n’est encore en marche concernant l’intérieur des Pels, il va falloir commencer l’opération séduction au niveau du front-office.

Car oui, Anthony Davis est frustré, c’est une réalité, après une nouvelle défaite évitable face aux Nets : 121-126. Brooklyn est l’exemple typique de l’équipe poison qui punit ses adversaires mal préparés. Mais entre le retour d’Elfrid Payton et les performances hallucinantes d’AD, il est inacceptable que la franchise qui a sweepé les Trailblazers lors des derniers playoffs se fasse sans arrêt surprendre.

Avec 34 points et 26 rebonds, un record en carrière, on ne peut pas dire qu’Anthony Davis n’a pas tout fait pour offrir la victoire aux siens. Avec cette défaite, la 22ème de la saison, les Pelicans pointent désormais à la 14ème place de la conférence Ouest…. Et quand on sait à quel point la lutte y est serrée, ce genre de défaites peut vraiment faire la différence en fin de saison pour accrocher un 8ème spot. Forcément agacé, Anthony Davis réclame plus de sérieux de la part de toute la franchise, et surtout une implication défensive bien meilleure.

 » Nous sommes une meilleure équipe que ce que notre bilan laisse montrer. Joueurs, coachs, dirigeants : tout le monde est frustré, on doit être meilleurs. Nous n’avons pas défendu, ils ont fait ce qu’ils voulaient en première mi-temps. Aucun impact physique, aucune communication. On leur a laissé des layups facile, des tirs à 3-points ouverts à cause de notre nonchalance.  » Anthony Davis via ESPN

Difficile de lui donner tort là-dessus. Hier soir, les Nets ont pu inscrire 73 points lors des deux premiers quart-temps, ce qui n’est rien de moins qu’un record vieux de 16 ans pour la franchise de la Louisiane… Que ce soient Joe Harris, DeMarre Carroll ou Spencer Dinwiddie, les hommes de Kenny Atkinson ont été trop souvent libres de tout marquage et en ont bien profité avec un excellent 16/31 au tir à 3-points. Forcément, il est dur de l’emporter dans ces conditions.

Malgré son évidente déception, Anthony Davis essaie de ne pas céder à la panique quand au sort de son équipe. L’an dernier, c’est bien après la blessure de DeMarcus Cousins que la franchise avait réalisé un impressionnant run pour finalement finir à la 5ème de la conférence Ouest. Régulièrement privés de Nikola Mirotic ou Elfrid Payton, les Pels vont avoir besoin d’un petit coup de pouce du destin pour se reprendre.

Quoi qu’il en soit, l’équipe va devoir s’appliquer, surtout en défense. Avec 112 points encaissés sur 100 possessions en moyenne, soit un des plus mauvais ratings défensifs de la NBA, New-Orleans ne peut continuer de s’appuyer uniquement sur sa superstar. Si enchainer les matchs à 30pts-20rbds ne suffit plus, Anthony Davis pourrait commencer à écouter plus sérieusement les avances des Lakers…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités