Connect with us

News

Adam Silver veut changer les règles pour la free agency : les Woj Bombs limitées dans le temps à l’avenir ?

Source photo : NBA

On l’a encore vu ce premier jour de Juillet, synonyme d’ouverture de la free agency, les notifications Twitter ont fusé chez chaque fan de NBA du monde. Que ce soit Shams Charania, Zach Lowe ou encore notre dieu à tous, Adrian Wojnarowski, la règle était d’activer les notifications pour être le premier informé de chaque signature avant même la publication sur les médias. Mais cela ne plaît pas à certains, notamment au numéro 1 de la NBA, Adam Silver.

C’est évident, les réseaux sociaux ont grandement contribué au développement de la NBA. Que ce soit via le partage d’informations exclusives ou de vidéos résumées, qui portent donc préjudice aux médias traditionnels, qui accusent un retard sur l’information. Mais ces réseaux sociaux ouvrent aussi la porte aux fausses informations, partagées par des sources non officielles = peu fiables, et cela doit cesser, ou du moins ralentir selon Adam Silver.

En effet, la situation actuelle et l’ingérence des réseaux sociaux auraient des conséquences négatives sur le bon déroulement des opérations et des situations de trade entre autres. Dernier exemple en date, la demande de transfert d’Anthony Davis de quitter la Louisiane et New Orleans, ayant fuitée sur les réseaux sociaux. Le Comissioner de la NBA aurait en effet préféré que cet échange ait été réalisé dans l’ombre des médias, permettant le bon déroulement du trade, plutôt qu’être ouvert aux fausses rumeurs et spéculations erronées portant préjudice au bon déroulement de celui-ci.

Adam Silver aurait donc prévu de changer les règles en vue des futures free-agencies, notamment sur le tampering (communication ou rencontre entre des joueurs/managers dans un cadre non-officiel et privé). Mais cela semble compliqué pour le numéro 1 de la NBA d’empêcher ce tampering sans trop interférer dans la vie privée des joueurs et représentants de la NBA. Mais pourquoi donc chercher à faire cela ? Ce serait d’abord pour un principe d’équité, car certaines franchises respectent encore cette règle, alors que d’autres beaucoup moins (coucou LeBron et Magic), et sont donc exposées à des amendes.

Compliqué pour l’institution NBA de réguler la situation qui semble leur échapper. Adam Silver ne peut rien faire d’autre pour l’instant que demander aux joueurs de demander de garder leur demande de transfert et leur destination future dans le cadre privé et laisser le soin aux franchises de l’annoncer par eux mêmes aux supporteurs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News