Connect with us

News

Amar’e Stoudemire a faim pour un comeback NBA : « Je suis toujours resté en pleine forme »

Source photo : NBA.com

En annonçant sa retraite en Septembre 2017 des parquets, et après ne plus avoir joué en NBA depuis la saison 2015-2016, le Stoud’ était devenu l’un de ces joueurs dont la fin de carrière et les blessures nous font ressentir un sentiment de regret, ou d’inachevé. Disparu du côté d’Hapoel Jérusalem en Israel durant les deux dernières saisons (une équipe dont il détient la moitié des droits), il s’avère qu’Amar’e Stoudemire n’a pas raccroché les baskets et après s’être essayé au championnat Israélite et à la BIG3 League, c’est au sein de la grande ligue qu’il compte faire son retour, trois années après.

Drafté en 2002, l’ancien All Star n’a définitivement pas tiré une croix sur la NBA. Ses trois années passées à l’autre bout du monde ne l’inquiètent en rien et c’est rempli d’enthousiasme que le rookie de l’année 2003 se dit prêt pour un comeback comme le  New York Post l’a retransmis :

« J’ai travaillé sur de la thérapie physique et sur mon entraînement en vue de prendre n’importe quel exercice très sérieusement et de pouvoir améliorer chaque workout, de sorte que mon corps se sente bien. Je n’ai jamais été vraiment fini. J’ai pris une espèce de congé sabbatique et je suis allé apprendre en Israel pendant deux ans et demi. Et pendant que j’étais en train d’apprendre, j’étais capable de jouer au basket et de me maintenir en forme. Je suis toujours resté en pleine forme. Je ne me suis jamais réellement éloigné des terrains au point de ne plus être en capacité de jouer. »

On ne va pas se mentir, peu de nous ont regardé les matchs d’Amar’e du côté de Jérusalem (si ce n’est personne), mais toujours est-il que si l’ailier fort dit vrai et qu’il est en bonne condition physique, n’est-ce pas un pari à tenter? Descendu d’après lui à 106,5kg, le Stoud‘ aurait atteint ici le poids le plus faible de sa carrière et lui même se sentirait aussi fort et agile qu’il pouvait l’être autrefois. Bien évidemment, on ne va jamais retrouver des saisons entières de All Star avec une production à couper le souffle de la part de l’ancien des Suns, mais le leadership qu’on lui connaît ainsi que sa connaissance du basket et son expérience peuvent être des qualités très utiles pour plusieurs franchises. Sans parler des quelques grabuges dans les raquettes qu’il sera potentiellement capable de réaliser.

Alors, quelles équipes pourraient être désireuses de compter le vétéran de 36 ans dans leur effectif ? Selon Chris Haynes, près de 14 équipes ont fait passer un workout au joueur, dont les Lakers, les Warriors, les Knicks, le Thunder, les Bucks, les Pistons, les Wizards, les Kings, les Nuggets, les Blazers, le Magic, les Hawks, les Wolves, et les Clippers, (avec également une quinzaine d’équipes européennes et asiatiques qui ne sont pas sur la liste du Stoud’).  Autrement dit, ce sont principalement des contenders comme les Warriors, les Lakers ou les Clippers, des effectifs en reconstruction avec en tête de gondole des jeunes comme les Kings, les Hawks ou les Knicks ou encore d’autres franchises comme les Wizards ou les Pistons probablement prêtes à tenter coup, curieuses de voir ce que l’intérieur pourrait donner.

La vidéo extraite du workout d’Amar’e ne démontre pas grand chose, mais l’ancien numéro 2 de draft sait se vendre et il est serein quant à ce qu’il pourrait apporter aux équipes susceptibles de tenter le coup :

« Je me sens incroyablement bien dans mon corps, alors nous verrons si l’opportunité devient réalité. Beaucoup d’équipes ont beaucoup de jeunes joueurs et plusieurs de ces joueurs apprennent à comment s’entraîner, comment devenir professionnel et comment être un un grand joueur de basket. Le leadership des vétérans est une des raisons principale du changement de statut de certaines de ces équipes, qui passent d’équipes de Playoffs à contenders. De ce point de vue, j’ai beaucoup à offrir. Mais également en tant que basketteur. Il m’en reste encore sous le pied, et je suis encore en bonne santé. Je peux aider une équipe de n’importe quelle manière dont elle a besoin« 

Reviendra en NBA ou non, c’est toujours un plaisir d’apercevoir des vétérans qui ont toujours la passion du jeu et la hargne de gagner, comme Stoudemire. L’équipe qui le signera ne prendra probablement pas de risque : si ça marche, elle compte dans ses rangs un vétéran pour encadrer les jeunes avec de l’expérience, et capable de scorer quelques points ; si ça casse, la franchise en question n’aura rien perdu. On saura probablement dans les prochains jours si le Stoud’ retourne sur les parquets la saison prochaine, et si oui, on a hâte de voir quelle sera l’équipe qui sera prête à miser sur le vieux briscard.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News