*
Connect with us

Actualités

Le big 3 commence à la cool : les Celtics passent à la trappe pour le match 1, devant des Nets à l’usure

Comme on pouvait s’y attendre, les Nets sont encore loin de leur potentiel mais vu le talent en place, il n’y a pas à s’inquiéter comme l’a prouvé le match 1. James Harden, Kyrie Irving et Kevin Durant ont chacun assumé leur statut. Victoire 104 à 93.

Boston sait que le match se doit d’être parfait pour passer Brooklyn. Jayson Tatum et Kemba Walker commencent à faire le spectacle en rentrant quelques shoots en sortie de 1 vs 1 et l’écart monte à 8 points pour forcer le premier temps mort de Steve Nash. Kyrie Irving revient en force et le pauvre Evan Fournier ne peut que constater les dégâts en se faisant briser les chevilles… mais globalement, les Celtics font un vrai début de match. Seulement 16 points encaissés dans le 1er quart-temps, c’est très fort face à une équipe des Nets. Kyrie croque, KD est super maladroit et James Harden n’arrive pas à trouver de bons shoots. La galère continuera  un temps pour l’arrière qui discute bien trop avec l’arbitre. Boston en profite pour appuyer là où ça fait mal. Au shoot et en contre attaque. Nouveau temps mort demandé en début de 2ème quart-temps, +12 Boston.

Ironiquement, James Harden arrive à se remettre dans le sens de la marche et sans KD et Kyrie, l’arrière réalise plusieurs actions positives à la suite pour que les Nets reviennent. Les deux lascars rentrent à nouveau en jeu et sanctionnent tous les deux à mi-distance, pour forcer un temps mort. Une stat fait néanmoins très mal pour les Nets : 0/10 à 3 points ! Ils ont eu l’occasion de passer devant au score mais Jayson Tatum veille au grain. Auteur de 14 points, il a une véritable armée derrière lui. Jabari Parker, Evan Fournier, Robert Williams ou encore Marcus Smart, l’adresse de loin conjuguée à une défense de tous les instants leur permettent de rentrer aux vestiaires avec deux possessions d’avance.

L’adresse, ça va, ça vient. James Harden et Kevin Durant vont commencer à mettre dedans de loin pour débuter la seconde mi-temps et c’est tout naturellement que les Nets passent devant. Des shoots contestés qui puis est… Jayson Tatum choisit mal son moment pour devenir froid, toutefois, les Celtics ont du cœur et font tout pour résister au big 3 qui a vraiment pris feu dans ce quart-temps. Par un miracle, 5 points séparent les deux équipes avant le 4ème quart-temps. Marcus Smart (17 points) fait un bien fou et que dire de l’énergie de Robert Williams auteur de 11 points, 9 rebonds et surtout 9 contres. Si Kevin Durant s’est occupé de tout (32 points) et que James Harden gère le jeu (21 points, 9 rebonds et 8 passes), c’est véritablement Kyrie Irving qui va tuer le match. Catch and shoot, rebond offensif, 1 vs 1, il fait la totale à la défense de Boston qui rompt. Jayson Tatum n’arrive plus à rien, en étant complètement cramé et ne reçoit aucune aide offensive. Les 2 paniers à 3 points de Kemba Walker arrivent bien trop tard…

Avec ses 29 points, Kyrie Irving a fait un bien fou. Pour essayer de s’en sortir, les Celtics vont devoir toujours activer ce mode soldat mais surtout trouver de l’aide en attaque. Jayson Tatum ne peut pas tout faire, Kemba Walker a été payé pour quelque chose, à lui d’agir en conséquence.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Steve Nash veut voir ses Nets conserver l'intensité défensive de leurs débuts en playoffs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités