Connect with us

Actualités

LeBron James n’est pas content des votes pour le titre de MVP : « Ça me fait chier »

À la suite de l’annonce de la seconde désignation consécutive de Giannis Antetokounmpo en tant que MVP de la saison régulière, LeBron James avait un message à faire passer : il ne comprend pas avoir été aussi peu plébiscité. Bien remonté, le Laker n’a pas hésité à dévoiler le fond de sa pensée sur les votes des différents trophées remis par la NBA.

Le dernier titre de MVP de saison régulière remporté par LeBron James date de 2013. Le grand compétiteur qu’il est, lui qui a remporté cette distinction à quatre reprises (en 2009, 2010, 2012 et donc 2013), doit se dire que ça commence à remonter. Ce ne sera en tout cas pas pour cette année, Giannis Antetokounmpo réalisant le doublé en étant très largement placé en tête des votes comme l’a annoncé la NBA hier (85 nominations sur 101 possibles à la première place des votes).

Hier soir, à la suite de la victoire (126 à 114) des Los Angeles Lakers face aux Denver Nuggets, le « King » s’est posé face aux médias pour faire passer un message clair. En effet, le patron des Angelinos a expliqué qu’il n’était pas du tout d’accord avec l’écart le séparant très largement du Grec des Milwaukee Bucks et l’a encore répété sur Twitter par la suite :

« Ça me fait chier. Ce qui me fait le plus chier, c’est que, sur 101 voix, je n’ai été désigné que seulement 16 fois à la première place. »

Ne reniant aucunement la saison de haute facture du « Greak Freak » (29,5 points, 13,6 rebonds et 5,6 passes de moyenne) mais appelant indirectement à un plus grand respect pour son cas (25,3 points, 7,8 rebonds, et 10,2 passes de moyenne sur l’exercice), James a poursuivi sa réflexion :

« J’ai terminé à plusieurs reprises deuxième dans ma carrière, que ce soit pour le titre (six finales perdues) et désormais quatre fois pour le titre de MVP. Je n’ai jamais demandé qu’on me les donne. J’ai toujours dit que je voulais m’améliorer chaque jour et que ça viendrait tout seul. Mais certaines choses sont hors de mon contrôle. Donc je suis énervé. »

https://twitter.com/TomerAzarly/status/1307176075869339649?s=20

Le joueur de 35 ans, prenant très souvent ces évènements comme une forme de motivation supplémentaire, a terminé en évoquant le cas de Devonte Graham, snobé pour beaucoup pour le titre de meilleure progression de la saison malgré un bond statistique net :

« Ne le croyez pas, c’est bon, je suis bien maintenant. C’est juste que le résultat des votes est un peu bizarre pour moi parfois. (…) Avez-vous vu les votes que Devonte Graham a obtenus [pour le trophée de la meilleure progression] ? Il tournait à 4 points l’année dernière contre 17,5 cette saison. Si ce n’est pas une amélioration, qu’est-ce qui l’est ? »

On l’a compris : LeBron James n’a vraiment pas apprécié les résultats du vote pour le titre de MVP. Déjà surmotivé depuis le début des playoffs, le boss des Lakers va sans aucun doute encore hausser le ton pour montrer qui est le patron. C’est en tout cas ce qu’il a laissé entendre avant de terminer son intervention devant les médias, disant : «Il y a une autre deadline qui se présente devant moi dès demain ! » à son coéquipier Anthony Davis, présent à ses côtés. Messieurs des Nuggets, attention à vous, LeBron semble bien remonté !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités