Connect with us

Actualités

Memphis oublie de jouer en 1ère mi-temps : Ben Simmons comme référence pour Philadelphie, les Grizzlies ratent leur comeback de peu

Le match était coupé en deux, notamment parce que Memphis a complètement oublié de jouer en 1ère mi-temps. Si Tobias Harris a été le plus scoreur (15 points), Ben Simmons fut le plus rassurant et Philadelphie l’emporte 90 à 83, malgré un beau comeback des hommes de Jenkins.

Heureusement que ce match n’est pas passé en pleine nuit, les fans y auraient laissé leur vie. Le confinement a fait bien du mal à Memphis, qui en galère totale pour rentrer dans sa pré-saison, pour preuve une 1ère mi-temps digne d’un match le dimanche matin. 15 points en 15 minutes, le tableau est posé, pendant que Philadelphie déroule, sans pour autant être exceptionnel. Joel Embiid s’amuse à 3 points, plutôt que de vouloir dominer à l’intérieur, preuve de jambes lourdes. Les hommes de Brett Brown se testent, le jeu à l’intérieur n’est pas encore au point mais les extérieurs déroulent. Ja Morant essaye d’accélérer le jeu, quand il le peut mais ses coéquipiers ne sont tout simplement pas en rythme. Il y aura bien une petite réaction d’orgueil grâce au meneur de jeu dans le 2ème quart-temps, trouvant le chemin du panier, en transition et un beau jeu à deux. Un petit momentum qui ne durera pas bien longtemps… Ben Simmons montre n’avoir rien perdu, même au poste 4, de sa superbe à la passe (9 à la mi-temps). La difficulté pour suivre le match est extrême entre les air-balls, le ballon coincé entre le cercle et le panneau ou les turnovers. Matysse Thybulle se fait remarquer en toute fin de 2ème quart-temps avec un immense poster. Tobias Harris termine meilleur marqueur à la mi-temps (11 points) et le score est effrayant pour Memphis après 20 minutes : 28 à 54.

Le début de 3ème quart-temps est marqué par le trois points de Ben Simmons dans le corner. On sent néanmoins une énergie positive au retour des vestiaire de Memphis, bien plus en rythme pour rentrer leurs shoots. Revenant sous la barre des 20 points, Brett Brown est obligé de prendre un temps-mort. Globalement plus en rythme, Dillon Brooks se détache grâce à son petit coup de chaud. De 29 points d’écart, les Grizzlies reviennent à 10 points avant de rentrer dans le money-time. Outre les shoots à 3 points, ils déroulent en transition, pendant que Joel Embiid ne prend pas part à la 2ème mi-temps. Jonas Valanciunas a réalisé un vrai bon match, même quand Jojo était sur le terrain : 20 points et 11 rebonds. Avec Kyle Anderson, il pousse un véritable comeback mais en ratant des shoots précieux dans les deux dernières minutes, Memphis est obligé de rendre les armes.

Rater des shoots, des layups, c’est d’une normalité sans nom. Cependant, les Grizzlies doivent avoir l’attitude dès maintenant, pour mettre en place une bonne routine et arriver à 100% dès le 1er match de saison.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Actualités