*
Connect with us

Actualités

La France est de retour en finale des Jeux olympiques : après 4 crises cardiaques contre la Slovénie et un money-time haletant, les bleus retrouvent team USA

Source photo : Fiba.com

Après avoir battu l’Italie avec difficulté, l’équipe de France devait faire face à la Slovénie d’un certain Luka Doncic et la rencontre promettait d’être folle. Les deux équipes nous ont offert un match fabuleux au terme duquel l’équipe de France s’est imposée d’un point sur le score de 90-89 grâce à un contre fou de Nicolas Batum sur la dernière possession du match. Les bleus auront le droit à un remake des poules face aux États-Unis pour la médaille d’or.

Cette demi-finale était attendue entre la France et la Slovénie, car chacune des deux équipes avait les armes pour prétendre à une finale des Jeux olympiques. On voulait une rencontre de folie nous l’avons eue et ce sont les Français qui se sont imposés d’un petit point pour renvoyer les coéquipiers de Luka Doncic à l’aéroport. L’entame de match a été très serrée, notamment à cause des pertes de balles français qui permettent aux Slovènes de marquer rapidement. Le phénomène Luka Doncic commence aussi à se montrer notamment avec son fameux step-back à trois points qui fait mal aux bleus dans ce premier quart temps.

Le rythme du match est particulièrement élevé et les deux équipes se rendent coup pour coup même si la Slovénie prend un petit matelas à quelques minutes de la fin du premier quart. Ce run de la Slovénie est cependant vite stoppé grâce à la très bonne entrée de Thimothé Luwawu-Cabarrot qui prend le relais de Nicolas Batum en défense tout terrain sur Doncic et qui score plusieurs fois à trois points pour sanctionner. À la fin de ce premier quart, la France n’est plus menée que de deux petits points à 27-29.

Le second quart part sur le même rythme, et ce même si les deux équipes ratent pas mal d’occasions. Les bleus se retrouvent rapidement en difficulté dans leur raquette et n’arrivent pas à prendre de rebonds défensifs lorsque Gobert n’est pas sur le terrain. On note aussi un bon passage défensif de Frank Ntilikina sur Luka Doncic même si l’adresse n’est pas au rendez-vous pour l’ancien meneur des Knicks. Le réel problème des bleus dans ce second quart, c’est Evan Fournier qui n’est plus du tout en rythme après être sorti rapidement pour deux fautes et qui a du mal à revenir dans la rencontre. Les Slovènes en profitent par le biais de Klemen Prepelic qui sanctionne à trois points. Les Français ont beaucoup d’occasions, mais n’arrive pas à les concrétiser tandis que la Slovénie rentre ses shoots ce qui a mis l’équipe de France dans la sauce dans ce deuxième quart-temps.

Au retour des vestiaires, Batum puis Fournier réagissent avec des gros tirs du parking pour remettre la France sur les rails. Il faut aussi souligner le match de titan que Nicolas Batum est en train de faire. Si offensivement, il a rentré certains paniers très importants, c’est surtout de l’autre côté du terrain que Batman est incroyable. Sa défense tout terrain sur Luka Doncic est vraiment bien exécutée et le génie slovène peine à se démarquer pour rentrer ses tirs. Nando De Colo de son côté est aussi impérial en attaque et permet aux bleus de prendre un petit matelas dans ce 3ème quart. Les Français vont même compter jusqu’à 10 points d’avance par le biais d’un Evan Fournier de nouveau dans la rencontre et qui est plutôt adroit à trois points.

Le quatrième quart a été tendu du début à la fin et notamment, car les Slovènes continuent de scorer facilement dans la raquette française lorsque Rudy Gobert est sur le banc. En effet, Luka Doncic et Mike Tobey nous ont fait très mal sur pick & roll et Moustapha Fall a semblé être en difficulté face à ça. Fort heureusement, on avait le droit à un duo Evan Fournier – Nando De Colo littéralement en feu et les trois points pleuvent sur la Slovénie pour nous permettre de reprendre un peu d’avance. Malheureusement, Vincent Collet, sûrement frustré à cause de l’arbitrage concède une faute technique et les Slovènes profitent de ce Momentum pour recoller au basque des bleus.

On notera par ailleurs les deux and-one donnés à Klemen Prepelic, puis à Mike Tobey qui permettent à la Slovénie de recoller à 85-85. Alors que Nando De Colo redonne deux points d’avance à l’EDF, Rudy Gobert a l’occasion de creuser cet écart avec deux lancers francs qui seront malheureusement ratés par le pivot d’Utah. On commence ainsi à craindre le pire lorsqu’Evan Fournier se fait sortir pour 5 fautes à 1 minute de la fin de la rencontre. Klemen Prepelic toujours aussi chaud ramène la Slovénie à un petit point à seulement 32 secondes de cette fin de match et le pire est à craindre. Les Français ne convertissent pas la possession suivante et voilà les Slovènes avec la dernière possession de la rencontre pour aller chercher une finale des JO. Sauf qu’aujourd’hui, ce n’était pas le jour de la Slovénie, et après un match incroyable défensivement parlant, c’est Nicolas Batum qui surgit sur le drive de Prepelic pour poser un énorme contre en chasedown et assurer la victoire française.

Une victoire arrachée au forceps, mais qui démontre du cœur et du talent de cette équipe. Nando De Colo, Evan Fournier ont été les leaders offensifs et ont bien été aidé par un TLC énorme des deux côtés du terrain. Défensivement parlant, Rudy Gobert et Nicolas Batum ont été impériaux pour permettre aux bleus de se qualifier pour la finale.

On s’attendait à un match de fou, on l’a eu avec cette demi-finale entre les Slovènes et les Français et ce sont bien les bleus qui accèdent à la finale. Ils affronteront donc les États-Unis pour un remake de la finale des JO 2000 21 ans après.

Evan Fournier et Nando De Colo

La France a pu compter sur un duo Fournier – De Colo à respectivement 25 et 23 points.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Où et comment regarder la finale des jeux olympiques, France vs Team USA : on espère pouvoir réécrire le même article pour les filles demain

  2. Pingback: La France se fait fumer par le Japon en demi-finale : le nom de Rui Machida ne sera jamais oublié chez les bleues

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités