*
Connect with us

NCAA

Ziaire Williams a fait connaissance avec North Carolina : dans un money-time chargé, UNC a fait le boulot pour s’envoler en finale

Source photo : youtube ESPN

Il n’aura pas cessé de pleuvoir chez North Carolina et on ne parle pas de shoots à 3 points mais bien de turnovers. UNC s’en est encore sorti malgré un match pas fameux, pour s’envoler vers le championship game. Le programme peut remercier Leaky Black, auteur du panier le plus important de la soirée. Petite déception de la soirée et elle concerne Ziaire Williams, plutôt très timide pour le premier choc de la nuit de mardi.

La saison commence plutôt bien pour North Carolina. 3ème match et 3ème victoire. A l’heure où on écrit ces lignes, leur adversaire pour la finale du Maui Invitational est encore inconnu. Juste avant la dernière minute, les deux équipes sont séparées par un petit point, Leaky Black réussit à planter un super layup sur 3 défenseurs, comme si de rien était après un concluant « hesitation move ». Pas vraiment bon en fin de match la saison passée, il a su faire le job mais que son équipe a été catastrophique par séquence et c’est loin d’être une première. Les jeunes de Roy Williams ont perdu 24 ballons !! Les Tar Heels ne jouent pas toujours de la bonne façon mais on peut au moins leur reconnaître l’envie de se battre à chaque instant.

Stanford ne dominait pas, néanmoins, le programme avait la main mise sur la rencontre jusqu’à rentrer dans la dernière ligne droite. North Carolina a su faire le job dans les 10 dernières minutes du match. Une nouvelle fois, le cinq de départ a été prolifique. Les 5 joueurs dépassent tous la barre des 10 points. Ce sera aussi le total de Ziaire Williams. Il serait dur de qualifier sa prestation de décevante… Toutefois, c’est le genre de rendez-vous à ne pas rater. Sur ESPN, commenté par l’hilare Bill Walton, c’était l’occasion de se montrer aux yeux du monde. A l’image de son match précédent qui a eu la veille, le freshman a un peu abusé de grigris pour se créer son shoot. S’il a pu profiter de quelques opportunités, soigner son jeu ne serait pas de refus. 10 ballons perdus en 2 matchs, ça fait beaucoup. On laissera le mot de la fin à mister clutch, Leaky Black :

« J’ai l’impression que nous étions testés au combat. J’ai l’impression que nous avons traversé tout ce que nous avons pu traverser l’année dernière. Et j’ai l’impression que nous avons des gars qui sont prêts à apprendre et à se battre quand les choses se compliquent, et c’est tout ce que vous pouvez demander. »

Ziaire Williams nous doit une revanche, rendez-vous le 8 décembre pour le prochain match de Standford, contre Cal Poly. Il ne peut pas être aussi timide à la télé nationale, bien que sa cote soit élever, on le sait capable de beaucoup mieux. S’il veut de l’attention, fais le bien. Pour l’université préférée de Rasheed Wallace, on attend impatiemment la finale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in NCAA