*
Connect with us

Actualités

Zach LaVine va devoir jouer les héros pendant un temps : les Bulls savent que la cohésion prendra du temps

Pour espérer jouer les playoffs, Zach LaVine doit tenir son équipe à bout de bras mais ça c’était avant. Les Bulls ont fait un recrutement assez dingue et avec de nombreux joueurs majeurs, la cohésion prendra du temps pour être à son max et c’est un passage logique, il faudra s’accrocher d’ici là.

Les Pistons étaient un adversaire facile. L’équipe est globalement inférieure aux Bulls et il fallait compter en plus l’absence du 1er choix de la draft, Cade Cunningham. Si les deux équipes ont une adresse cata, Chicago n’arrive pas à mettre un shoot, même les plus faciles. Jerami Grant permet aux Pistons d’être devant au score pendant que les Bulls pataugent son basket. Il faudra attendre la 2ème mi-temps et plus particulièrement le 3ème quart-temps pour voir les Bulls mettre enfin quelques paniers, grâce à Zach LaVine. Auteur de 34 points à une adresse stratosphérique (11/17 au shoot), il a explosé dans le 3ème quart-temps avec 15 points. Il réussira à rentrer quelques shoots décisifs et remporter la victoire. Son coach lui a rendu hommage :

« Zach a vraiment travaillé des deux côtés du terrain. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais je donne beaucoup de crédit aux gars pour n’avoir rien lâché pendant le match.

« Ce n’est pas l’année dernière. Nous allons de l’avant. » a déclaré LaVine à propos des Bulls remaniés, qui ont également ajouté Lonzo Ball et Alex Caruso à la liste. « C’est une toute nouvelle équipe. Un tout nouvel état d’esprit. Donc, je suis ravi que nous ayons réussi à s’en sortir. Une victoire est une victoire. »

Comme on pouvait s’y attendre, la saison régulière n’est pas la présaison. Les joueurs étaient un peu plus sous pression, pour ne pas dire crispés, rien de plus logique pour la rentrée. Nikola Vucevic et DeMar DeRozan ont raté des layups faciles, Lonzo Ball a tenté des shoots inhabituels et les automatistes ne sont clairement pas encore là. Remporter la victoire est une bonne chose, sans que la win soit belle. Zach LaVine va sans doute devoir tenir l’équipe à bout de bras pendant quelques semaines mais l’objectif ultime sera de voir une équipe fluide et sûre de ses nombreuses forces quand viendra les playoffs. Bien sûr, c’est le scénario le plus positif si tout se passe bien…

Le point ultra positif de cette rencontre, c’est la défense qui est comme promise, d’un très haut niveau. Les Pistons ne sont pas une équipe de haut niveau mais typiquement le genre de match piège, à l’image du prochain, face aux Pelicans. Ces victoires pourraient coûter chères en fin de saison.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités