WNBA : Sabrina Ionescu clutch comme pas possible pour essayer d'arracher les playoffs
*
Connect with us

Actualités

WNBA : Sabrina Ionescu clutch comme pas possible pour essayer d’arracher les playoffs

WNBA – Et si Sabrina Ionescu, Marine Johannes et leurs copines arrivaient à choper ce ticket pour les playoffs ? L’équipe montre une incroyable résilience ces derniers matchs. Le New-York Liberty l’emporte, tout comme Seattle et Atlanta cette nuit !

New York Liberty 64-61 Los Angeles Sparks : C’était LE match à suivre cette nuit puisqu’il déterminait en quelque sorte le tie breaker entre les deux équipes, en cas d’égalité pour le classement final. L’équipe de Marine Johannes s’accroche solidement à sa 8ème place avec une 3ème victoire de suite obtenue, non sans mal. Les Sparks ont clairement dominé le 1er quart-temps avec un 24 à 8 mais peu à peu, a fini par craquer. Sabrina Ionescu a été maladroite mais a su rentrer les lancers et les shoots qu’il fallait en toute fin de rencontre. On retiendra aussi l’apport de Marine Johannes durant les runs et le match de Natasha Howard avec 12 points. Lexie Brown aura bien eu l’occasion d’égaliser mais ratera son dernier shoot : « On a mal shooté dans la raquette, en dehors de la raquette mais au final, nous avons gardé la foi et nous avons été bonnes en défense. Scorer quand nous avions besoin. C’est vraiment du de battre une équipe en back to back. Nous avons été capables de gagner deux matchs et c’est énorme pour la franchise pour la course aux playoffs. » Sabrina Ionescu

Seattle Storm 89-77 Minnesota Lynx : si l’ambiance du début de match ressemblait aux playoffs, les fans devant leur télé ont vite déchanté. Sue Bird, Breanna Stewart et compagnie allument à 3 points avec un parfait 4/4 pour débuter la rencontre. En se mangeant presque 20 points de retard en à peine quelques minutes, Minnesota ne s’en relèvera pas surtout face à une Stewart digne de son niveau de MVP : 33 points, 8 rebonds et 5 passes décisives. Jewell Loyd ajoute 17 points et Sue Bird termine à 13 points, tout comme Gabby Williams. Le Seattle Storm finira à 50% au shoot et 40% à 3 points (11 réussites), difficile de lutter dans ces conditions quand une équipe, qui puis est candidate au titre, joue à ce niveau.

Atlanta Dream 91-81 Indiana Fever : Rhyne Howard score  20 points, Cheyenne Parker ajoute  17 points. Il fallait au moins ça pour stopper une série de 4 défaites de suite et surtout rester dans le top 8 pour les playoffs. Indiana se fait littéralement gifler en début de rencontre mais a le mérite de n’avoir jamais abandonné. Atlanta a quasi tout mis en début de match (14/18 au shoot à 77.9%) et cette avance sera vitale pour un succès capital malgré le gros run du Fever.

La course pour les playoffs continue ce soir avec une équipe de Phoenix en grand danger. Ce n’est pas le moment de perdre des matchs mais avec la sentence de Brittney Griner, on pourrait comprendre que l’équipe ait la tête ailleurs.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Marine Johannes lâche une magnifique passe aveugle pour mettre la défense dans le vent : il y a des choses dont on ne se lasse pas

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités