Connect with us

Actualités

Vince Carter raconte son rituel avec Stephen Curry, quand il était chez les Raptors

Vince Carter était le coéquipier d’un dénommé Dell Curry, qui n’est outre que le père de Stephen Curry, ainsi que Seth. Sur NBA on TNT, Vinsanity a raconté le drôle de rituel contre les petits Curry.

Lorsqu’il était à Toronto, Vince Carter était considéré comme un showman, et pas un leader. Pourtant, comme l’a rappelé Chris Bosh récemment, Vince poussait les jeunes en étant sur leur dos, pour qu’ils prennent les bonnes habitudes. Les jeunes de l’équipe mais aussi les jeunes Seth et Steph Curry. Pour avoir des images des jeunes shooteurs, on vous encourage à regarder « The Carter effect » disponible sur Netflix. Cette semaine, Vince Carter était invité par NBA on TNT et il a pu s’entretenir avec Ernie Johnson, notamment en parlant de ses années Toronto.
Stephen Curry ne rata jamais un entraînement ou match et Seth traînait toujours dans le coin. Après ses workouts avant les matchs, Stephen Curry harcelait Vince Carter pour jouer contre lui :

« Après chaque workout, vous le voyez sur la touche travailler son tir et à la fin, il disait ‘t’es prêt ? T’es prêt ? « Ensuite, nous y allions et nous jouions. Vous pouvez voir qu’au fil de l’année, il a commencé à prendre confiance, trouvant enfin des moyens de shooter sur moi. C’est arrivé au point où j’avais besoin de le contrer parce que je ne veux pas qu’il pense qu’il pourrait me battre. »

Vince Carter raconte par la suite que les gens trouvaient ça drôle mais pas Stephen Curry. Déjà à son âge, il était déterminé. Il ne voulait pas mettre quelques paniers sur la superstar NBA, il voulait le battre. Selon l’ancienne star des Raptors, cela a permis à Stephen a travaillé son shoot, la rapidité de son geste, sa capacité à shooter sur des joueurs plus grands. Des années plus tard, les deux se sont affrontés en NBA et même durant une série de playoffs, plus que tendue quand les Warriors et les Grizzlies s’étant affrontés (victoire Golden State 4 à 2). A seulement 11 ans, Curry avait déjà un avenir tout tracé, bien qu’il a fallu se battre pour devenir un bon joueur.

C’est le genre d’anecdote qui fait toujours sourire et on ne dirait pas non à voir des vidéos de ces fameux 1 vs 1. Stephen Curry montrait déjà avoir un but et il est peu de dire qu’il l’a atteint.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités