Connect with us

Actualités

Victor Wembanyama réagit à son titre de rookie de l’année

Source photo : Getty Images

NBA – Elu Rookie of the Year à l’unanimité, Victor Wembanyama rejoint un club très fermé de six joueurs. Le Français, interrogé par Shaq, Chuck, Kenny Smith et Ernie Johnson dans Inside the NBA sur TNT, est revenu sur son premier trophée individuel en NBA.

Tout simplement au-dessus du lot. Attendu comme rarement un rookie était attendu cette saison, Victor Wembanyama a même fait mieux que ce que l’on espérait de lui, à tel point que le Français compte déjà parmi les  meilleurs joueurs de la Ligue. Celui qui est également finaliste pour le trophée de Defensive player of the Year était l’invité d’Inside the NBA hier soir après l’annonce des résultats, afin de revenir sur sa saison et ses points d’amélioration en compagnie notamment de Shaquille O’Neal, qui avait manqué le trophée unanime pour deux votes, et Charles Barkley :

« Mon but a toujours été d’aider l’équipe du mieux que possible, et de devenir meilleur au cours de la saison que l’on vient de vivre. Je savais que pour faire ça, je devais être bon individuellement sur le parquet et dominant. C’était très important pour moi et je suis très content que ce soit finalement officiel. »

Plébiscité par d’historiques Rookie de l’année parmi lesquels figuraient le Shaq, la légende des Lakers et du Magic a demandé à l’Alien sur quels points est-ce qu’il espérait progresser à l’avenir :

« Il y a beaucoup de choses que j’ai prévues de travailler. Physiquement, bien sûr, le travail ne sera jamais terminé. J’ai mon plan de travail sur plusieurs mois pour tout mon corps. Nous allons continuer à découvrir de nouvelles façons de travailler dessus. Sur le plan du basketball, il y a aussi beaucoup de choses sur lesquelles je veux m’améliorer, et que Pop et le staff veulent que je travaille. Je suis excité. Mais je peux vous dire que je travaille déjà sur mon équilibre et l’utilisation de ma force et de mon corps dans l’espace. »

Un gros programme pour le Français, alors que se profilent les Jeux olympiques de Paris aux mois de juillet et août. En attendant, Wemby préfère savourer son titre de Rookie de l’année, alors que Chet Holmgren lui avait volé les titres de Rookie du mois en novembre et décembre, et remercier tout ceux qui ont rendu cela possible :

« Je vis une vie de privilégié en tant que joueur NBA. Il y a tellement de personnes qui prennent soin de moi tous les jours, même quand je ne le remarque même pas. Cette récompense est aussi pour eux, qui jouent un rôle important. Les États-Unis sont vraiment le seul endroit où des choses pareilles sont possibles. Je pense que ma famille s’est bien adaptée et qu’ils font un travail formidable pour ne pas se faire submerger par tout ça. La chose la plus importante est que je reste leur fils, leur frère, et qu’ils sont toujours mes parents, mes frères et sœurs. Je suis content que nous puissions continuer à vivre comme ça, comme avant. »

Pour conclure, le joueur des Spurs est rapidement revenu sur sa progression au cours de l’année, avant de jeter une première ébauche de ce à quoi pourrait ressembler le monstre la saison prochaine :

« Statistiquement, les stats basiques et avancées se sont beaucoup améliorées au fil de la saison. J’ai fait de gros efforts sur le playmaking et la sélection de tirs. Après les restrictions de minutes, je devais me remettre en forme pour jouer plus de 30 ou 35 minutes. Je crois que j’ai fait le plus progressé sur le cardio. Je ne me suis jamais autant amélioré en si peu de mois, donc je suis vraiment content. »

Un Wemby en forme, après une nouvelle préparation pour cette fois jouer des matchs complets ? La V1 n’était pas si mal, hâte de voir la V2.

Le Rookie of the Year unanime est revenu hier sur sa première saison en NBA, ou du moins sur ses plusieurs saisons dans la saison. Alors que son temps de jeu a été considérablement limité préserver une cheville endolorie, il nous tarde déjà de voir à quoi ressemblera la saison sophomore de Wembanyama. Une première démonstration sous le maillot des Bleus ?

Jalen Brunson toujours aussi monstrueux : dans un money-time très douteux en terme d’arbitrage, les Knicks volent le match 1

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: "Victor Wembanyama va devenir le meilleur joueur de l'histoire du basketball"

  2. Pingback: Tout ce qu'il y à savoir sur le NBA PARIS GAME

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités