Connect with us

Actualités

Victor Oladipo a tranché : le joueur des Pacers ne participera pas à la reprise de la NBA

Crédits photo : Trevor Ruszkowski - USA TODAY Sports

On se demandait encore si Victor Oladipo allait prendre le risque de participer à la reprise de la NBA dans la bulle formée à Orlando. Et après mûre réflexion et après avoir pesé le pour et le contre, l’arrière d’Indiana a choisi : il restera en-dehors de cela et ne participera pas.

Depuis son retour le 29 janvier 2020 face à Chicago, Victor Oladipo a joué 13 matchs, et, comme l’intégralité des autres joueurs en NBA, n’a pas posé le pied sur un parquet depuis la mi-mars. Autrement dit, entre janvier 2018 et mars 2020, là où Indiana a disputé 151 matchs, Victor en a joué seulement 13. Et dans la soirée, Shams a annoncé la nouvelle qui ne devrait pas plaire aux fans des Pacers : Vic ne jouera pas à Orlando.

« Je veux vraiment jouer, et en tant que compétiteur et coéquipier, c’est déchirant pour moi. J’ai l’impression d’être à un bon moment ma rééducation et de me rapprocher de plus en plus d’être à 100 %. Avec toutes les variables, la manière dont je dois augmenter ma charge de travail à cinq-contre-cinq, le risque accru de blessure des tissus mous qui pourrait retarder ma rééducation, et à la configuration exacte de la bulle qui n’est pas totalement connue, je n’arrive pas à être à l’aise avec l’idée de jouer. Je dois être intelligent et cette décision n’a pas été facile, mais je crois sincèrement que continuer sur la voie que je suis en train de suivre et être en pleine santé pour la saison 2020-21 est la bonne décision pour moi. »

C’est évidemment une sale nouvelle pour les Pacers, mais il faut néanmoins relativiser. Si Indiana avait fini sur les rotules l’année dernière, avec un sale 16-32 en l’absence de son meilleur joueur, ils étaient cette année en 30-17 avant son arrivée, menés par un Domantas Sabonis de gala qui a fêté sa première apparition au All-Star Game et un Malcolm Brogdon plus solide que jamais au poste de meneur, du moins quand il est en forme et surtout en se demandant s’il sera là puisqu’il a été diagnostiqué positif au Covid-19. Au final, c’est même une décision logique. Dipo a joué à peine 13 matchs en un an, forcer serait prendre le risque d’une rechute, donc de ne pas jouer, et surtout, d’exploser toutes les chances d’avoir un gros contrat, aux Pacers ou non (qui auront d’ailleurs ses Bird rights).

L’heure est à l’attente pour le clan Pacers. Quand on a attendu 370 jours avant de rejouer en NBA, on est plus à quelques mois près.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités