Connect with us

Actualités

Une soirée du 13 avril 2016, Kobe secoua le monde : Vanessa et Shaq, les instigateurs derrière les 60 points du Mamba

Les mois ont beau défilé, l’absence de Kobe Bryant fait toujours aussi mal. Mais il n’est pas question d’être triste ce soir puisqu’il y a 4 ans, le Mamba a tout simplement réalisé l’une des performances les plus malades de l’histoire de la NBA.

Le Black Mamba. Voilà le surnom de Kobe Bryant qu’il s’était donné en 2003, après avoir vu le chef d’oeuvre de Tarantino. Il compare d’ailleurs son dernier match à Kill Bill 2. Mais aujourd’hui, il est inutile de parler de la performance de Bryant, tout le monde la connait. On veut y évoquer les souvenirs les plus beaux, comme Vanessa Bryant, qui a fait le cadeau ultime pour son mari :

« Vous ne le savez pas mais je ne savais même pas si je pouvais jouer mon dernier match, celui contre le Jazz. J’étais tellement fatigué. Je ne sentais plus mes jambes. J’étais à la maison et ma femme m’a dit qu’elle avait un cadeau pour moi. Elle m’a montré des maillots de légendes comme Shaq, Jabbar, Jordan, Larry Bird, et tous les autres, Tous signés. Quand j’ai vu ça, j’ai su que je devais y aller. »

A Los Angeles, Vanessa était la plus importante dans le succès de Kobe mais l’autre poids lourd qui a fait que le Mamba a réussi, se nommait Shaquille O’Neal. Si Bryant a affolé le boxscore, ce n’était pas seulement car c’était un croqueur un joueur formidable. Il a été challengé par Big Shaq Daddy :

« Kobe, ca va être une grande fête pour ton dernier match. Beaucoup d’entre nous seront là. Peux-tu me faire une promesse ? Je veux que tu mettes 50 points ce soir. Est-ce que tu peux le faire ? Ton dernier match, ton dernier match à la maison au Staples, est-ce que tu peux nous planter 50 points ?

– Non, absolument pas. »

Kobe Bryant relèvera de défi en plantant 60 points…

Cependant, Kobe Bryant reste Kobe Bryant et après le match il avoue que la plus belle fin aurait été de gagner un titre (les Lakers ne gagneront que 17 matchs) mais dans le même temps, il n’aurait pu rêver meilleure sortie : « Ce soir j’ai essayé d’y aller, jouer dur et essayer de faire le show autant que possible « . Sauf que le numéro  24 reste un psychopathe. Alors que le champagne coulait à flot dans le vestiaire pour fêter son dernier match, il répond : « Je n’aime pas ça, c’est uniquement pour les titres. » Le plus marrant d’ailleurs a été de le voir croquer la balle, pratiquement forcé par ses coéquipiers :

« La chose qui m’a fait délirer toute la nuit, c’est que durant 20 ans, tout le monde criait « passe le ballon ». Et puis cette nuit, ils étaient là « ne fais pas de passe !! »

Magic Johnson dira de lui être le meilleur joueur de l’histoire des Lakers, pendant que son coach et ami Byron Scott n’était pas surpris de le voir claquer 60 points. Et puis sur ses mots, Kobe Bryant quitta la scène NBA « What Can I Say ? Mamba out ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Actualités