*
Connect with us

Actualités

Un troisième quart-temps foudroyant et un Chris Paul clutchissime : les Suns s’emparent du Game 1 face aux Nuggets

Source Photo : Getty Images

On attendait beaucoup de cette série et on n’a pas été déçu. Nuggets et Suns se sont livrés un beau duel pour ce premier match des demi-finales à l’Ouest. Après une entame serrée, Phoenix a su faire la différence grâce à son explosivité et à un Chris Paul en mode patron pour gérer les fins de match.

Cette série alléchante entre deux très belles équipes a tenu toutes ses promesses lors du Game 1. La bataille entre les deux pivots donne le ton de cet affrontement, technique et rythmé. Comme face aux Blazers, Nikola Jokic essaie d’endosser son statut de MVP, il se place et s’organise pour mener le jeu des siens. DeAndre Ayton ne se décourage pas pour autant, quelques shoots réussis par-dessus le Serbe avant d’envoyer un gros dunk pour montrer qu’il n’était pas là par hasard. Ce n’est que le début, car les attaques s’accélèrent encore : des transitions très rapides et des possessions très courtes. Dès qu’un joueur est ouvert à trois, il tire. Derrière ça encaisse ou ça prend le rebond et ça part en contre attaque. Denver loupe des tirs ouverts, mais neutralise pas mal les armes offensives de Phoenix. Le deuxième quart-temps est de la même trempe : deux collectifs très bien huilés jouent leur plus beau jeu pour notre plus grand plaisir. Chris Paul mène la danse pour les Suns (7 passes décisives à la pause) et Devin Booker trouve la voie vers le panier et score petit à petit. Côté Nuggets, Michael Porter Jr. Et Facundo Campazzo font le travail en attaque aux côtés d’un Jokic réellement gêné par Ayton. 28-28 à la fin du premier quart et 58-57 à la mi-temps. Oui, on aura droit à une belle série.

Au retour des vestiaires, l’équipe venue du Colorado semble être la mieux partie. Booker et Paul ne semblent pas être prêts à répondre, mais Mikal Bridges (23 points, 5 rebonds, 5 passes) maintient les Suns dans le match. C’est à partir de là que les Suns montrent une grosse force de caractère. Alors que Denver avait creusé un petit écart, Phoenix envoie un run de 19-2 sous les ovations du public. Devin Booker, bien discret jusqu’à présent grâce à la bonne prestation d’Aaron Gordon en défense et en attaque, plante un shoot à trois points monstrueux avec la faute pour reprendre l’ascendant psychologique dans la rencontre. Les Suns déroulent dans le troisième quart-temps, alors que la machine s’est embrayée pour Nikola Jokic et ses coéquipiers. Un jeu moins fluide et des tirs forcés profitant aux hommes de Monty Williams. Ils ont fait une différence importante dans le troisième quart, et CP3 vient finir le boulot et enterrer les Nuggets dans le dernier quart. Comme à son habitude, il tire profit de toute son expérience, toute sa sérénité pour inscrire les paniers quand il faut être clutch et mettre son équipe définitivement à l’abri. 21 points, 11 passes décisives et 6 rebonds pour Chris Paul dont 14 points dans le dernier quart à 6/6 au tir. Game 1 remporté par 122-106 par les Suns à Phoenix.

À peine ce match terminé qu’on a hâte de voir le suivant. La série s’annonce passionnante puisque l’on sait que les Nuggets ont les ressources nécessaires pour retourner complètement le Game 2 et partir à Denver avec l’avantage du terrain. Pour Phoenix, Monty Williams peut construire sur cette victoire. Les Suns ont proposé un beau jeu collectif et ont repris du poil de la bête sans un Devin Booker et avant que Chris Paul ne montre qui était le boss ce soir.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: On fire, Chris Paul veut créditer ses coéquipiers plutôt que sa performance : "C'est ce que j'ai dit toute la saison, nous avons une équipe"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités