*
Connect with us

Actualités

Un Reggie Jackson heureux et en larmes se confie après les playoffs : « Merci de m’avoir sauvé »

Peu en vue ces dernières années du côté de Detroit, Reggie Jackson a vécu une renaissance complète du côté de Los Angeles. Le meneur de jeu n’a pas su contenir ses émotions après l’élimination des siens face aux Suns en 6 matchs hier soir. Entre le fait d’avoir le moral au plus bas et d’avoir carrément voulu arrêter sa carrière, Jackson se sent redevable pour ce que les Clippers ont fait pour lui. Attention, il commence à pleuvoir…

Présent en conférence de presse d’après-match, Reggie Jackson n’a pas réussi à garder la face et s’est lâché devant les journalistes. En quelques secondes, les larmes ont commencé à couler sur le visage de Jackson, même s’il a essayé de les essuyer. Les Clippers sont allés là où aucune autre équipe dans l’histoire de l’organisation n’était allée, la finale de la Conférence Ouest. Cela a rendu l’expérience encore plus émouvante pour Jackson et ses coéquipiers. Après la défaite des Clippers 130-103 au Staples Center et leur élimination des playoffs par Phoenix en perdant la série au meilleur des sept matches 4-2, Tyronn Lue a résumé les choses.

« Nous avons fait quelque chose de spécial cette année, même si nous n’avons pas accompli ce que nous voulions accomplir. » A déclaré Lue. « Je pense que nous avons fait un excellent travail, nous avons réussi à faire quelque chose de spécial, faire quelque chose que cette franchise n’a jamais fait auparavant. Et comme je l’ai dit à nos gars dans le vestiaire, j’aime ces gars. J’irai à la guerre avec eux n’importe quand. Je suis fier d’eux, même si nous n’avons pas été à la hauteur, et c’était un grand parcours malgré tout ce que nous avons dû traverser. »

Du côté de Reggie Jackson, c’est un autre point qui a été abordé en conférence de presse et on sent que le joueur en avait gros sur le moral. Peu en vue du côté de Detroit ces dernières saisons, Reggie s’est montré comme un élément clé match après match en compilant 20,3 points de moyenne pendant cette campagne de playoffs.

« Cette année a été ma meilleure année, l’année la plus difficile, l’année la plus amusante. » A déclaré Jackson. « Je n’étais pas sûr de pouvoir jouer. Il y a eu des hauts et des bas. Les gars étaient blessés. J’ai quand même trouvé ma place dans ce vestiaire. La première chose que j’ai dite à ces gars, c’est “merci de m’avoir sauvé”. Oui, j’apprécie chaque gars dans ce vestiaire. J’apprécie Paul pour avoir pris ce téléphone l’année dernière à la fin de la saison. Il parlait d’un buyout avec Detroit. Je suis reconnaissant pour tout ce que j’ai vécu ici. Cette ville m’a fait me sentir chez moi. Cette organisation qui m’a accueilli, moi, mes bizarreries, mes forces, mes faiblesses. Je me demande si je jouerais encore sans cette équipe. Alors, oui, je les remercie. C’est une année spéciale. »

Une déclaration lourde de sens pour le meneur qui avoue à demi-mot qu’il avait alors pensé à tout arrêter alors qu’il vivait un véritable cauchemar du côté de Detroit. Agent libre cet été, Jackson pourra négocier un contrat sympathique étant donné ses prestations pour les Clippers pendant ces playoffs.

« Comme je l’ai dit, ça craint que nous n’ayons pas gagné, mais je vais rouler avec ces gars-là. » A déclaré Jackson. « Ces gars ont roulé avec moi toute l’année et je vais rouler avec eux. Et c’est ce qui rend celle-ci plus difficile, extrêmement difficile. Je pense que ce groupe a trouvé le moyen de me pousser chaque fois et chaque jour à me mettre au défi, à me demander d’être meilleur, à m’encourager à être meilleur. Ils sont devenus une famille et c’est un grand jour pour la fraternité ici. Cela a été une année extrêmement spéciale dans ces circonstances extrêmes et difficiles que tout le monde a connu avec la pandémie, le COVID, ce noyau dur est la seule chose qui m’a permis d’être moi-même et je leur en suis éternellement reconnaissant. »

Une belle rédemption donc pour celui qui pensait carrément à mettre un terme à sa carrière après des blessures à répétition du côté de Detroit. Comme quoi, les miracles existent et ce genre de belles histoires ne font qu’enjoliver cette belle ligue qu’est la NBA.

20,3 points de moyenne pendant ces playoffs pour Reggie Jackson. Une belle renaissance.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités