Trae Young sort une nouvelle mixtape en l'absence de son coach : 33 points à 13/27 au shoot, 8 rebonds et 10 passes décisives
*
Connect with us

Actualités

Trae Young sort une nouvelle mixtape en l’absence de son coach : 33 points à 13/27 au shoot, 8 rebonds et 10 passes décisives

Mauvais de chez mauvais à l’extérieur, les Hawks se doivent de redresser la barre. Cette nuit, ils ont pu compter sur un Trae Young des grands soirs pour réussir à l’emporter en toute fin de match. Sans faire de bruit, Atlanta remonte au fur et à mesure au sein de la conférence est, alors que c’est le contraire qui se passe pour les Pacers qui ont vu « Ice Trae » dominer.

https://i1.wp.com/www.lequipe.fr/_medias/img-photo-jpg/trae-young-a-ete-sanctionne-par-la-nba-vendredi-t-gilligan-usa-today-sports-reuters/1500000001562151/210:25,1982:1206-828-552-75/da49e.jpg?resize=421%2C281&ssl=1

Trae Young a été élu joueur de la semaine passée avec plus de 30 points de moyenne

Après un début de saison aussi nul que Smallville sans Lana Lang, les Hawks ont enfin lancé leur exercice et tout naturellement, Trae Young est le premier instigateur de ce retour en forme. Le gars est tout simplement en feu, à l’image de son équipe. Les Hawks ont gagné 8 de leurs 9 derniers matchs, quant à lui, il sort de 5 matchs de suite à 30 points ou plus. Cette nuit, il a été maladroit à 3 points mais toujours monstrueux : 33 points à 13/27 au shoot, 3/10 à 3 Points, 4/4 aux lancers, 8 rebonds et 10 passes décisives. C’est bien sûr lui qui plante 2 paniers cruciaux en fin de match dans ce difficile duel dans l’Indiana. On ne peut pas ne pas citer la perte de balle qui a failli tuer tous les efforts. Young perd le contrôle du ballon, Chris Duarte intercepte mais n’arrive pas à marquer un layup contesté (faute ?). Rick Carlisle aura beau braillé, Kevin Huerter insiste pour dire qu’il n’y avait pas faute de sa part. De son côté, Trae Young ne se trouvait aucune excuse :

« J’aurais dû mieux finir. Je ne peux pas perdre la ballon et leur donner une chance de gagner. »

Une victoire pas si facile à obtenir puisque Nate McMillan est isolé encore à cause de ce virus de malheur. Son fiston Jamelle McMillan, assistant coach est lui aussi rentré en protocole. C’est dommage pour lui de n’avoir pas été là puisque cela aura été une sorte de revanche contre l’équipe qui l’a virée en 2020. On notera les 19 points de Kevin Huerter et le beau match en tant que titulaire de Luwawu-Cabarrot, qui a en plus marqué un beau 3 points, dans le moneytime. Sans adresse à 3 points, les Pacers s’en sont remis à Malcolm Brogdon (27 points). Les Pacers paient aussi leur (mauvais) début de match car s’ils n’ont jamais été largués au score, ils se sont clairement fait dominer en courant après le score sans cesse. L’action ratée du rookie aura été assez symbolique du match.

Une belle victoire sans le coach et on dit merci Trae Young, ainsi qu’au collectif. Vraiment, quel plaisir de revoir cette équipe à leur vrai niveau après avoir fait n’importe quoi en début de saison, en étant bien trop suffisante.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Pacers encore tués par des coups de sifflet douteux : faute ou pas faute après la perte de balle de Trae Young ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités