*
Connect with us

Actualités

Trae Young réalise le match de sa vie : 50 points pour le Hawk dans une victoire contre le Heat avec une ambiance de playoffs

Pour être énervé, le jeune prodige était vraiment énervé. Il a shooté sur tout ce qui bougeait de Adebayo à Iguodala en passant par Dragic. Trae Young réalise tout simplement son meilleur match en carrière : 50 points à 12/25 au shoot, 8/15 à 3 points, 18/19 aux lancers sans oublier ses 8 passes décisives. Trae Young avait déjà atteint la barre des 47 points avant ce match. Jamais le Heat n’a pu le stopper et il est allé sur spots telle une promenade de santé. Pourtant pas en réussite lors de la dernière confrontation directe, il était en mission en ce jeudi soir. Une fois qu’il était vraiment chaud, c’était terminé pour Miami, qui n’a fait que récolter ce qu’il a semé. A noter la capacité à driver vers le cercle pour aller grappiller les points sur les lancers et avec son petit body, les arbitres sifflent assez souvent. Logique que Spoesltra fut énervé par la défense des siens, notamment sur pick and roll. Le Heat s’est pris 39 points dans le seul dernier quart-temps. L’équipe floridienne ne va pas bien en ce moment avec une 5ème défaite en 6 matchs.

Bam Adebayo plante 28 points et choppe 16 rebonds. Même s’il perd un rebond vital (merci Trae), il a été assez incroyable dans le money-time, malheureusement il fut trop seul, pendant que Jimmy Butler n’a eu aucune réaction dans les moments cruciaux et que les autres vétérans n’aient pas vraiment pesé. La décision s’est faite en à peine 20 secondes. Dans la dernière minute, Hunter plante un 3 points après un drive de Young. Crowder est obligé d’aider, alors que ce n’était pas son rôle, Trae lâche la gonfle et le rookie égalise de loin. Quelques secondes plus tard, Cam Reddish intercepte un ballon plus qu’important sur Goran Dragic qui a été trop facile, pour finir au dunk et passer devant. Atlanta mènera et gardera l’avance jusqu’à la fin de la rencontre. Même s’il n’a pas pesé en fin de match, les 17 unités de Huerter ont fait du bien. C’est assez symbolique que les coéquipiers de Young terminent le boulot, quand ce dernier en a mis 17 dans le seul dernier quart-temps. Non pas qu’on s’inquiète pour Miami mais quand même…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités