Connect with us

Actualités

Tony Parker raconte l’été qui a changé sa carrière : « J’étais capable un jour de mettre 30 points et le lendemain j’étais à 4 points »

NBA – Tony Parker a raconté il y a de ça quelques temps, comment il est passé de bon joueur NBA à excellent joueur NBA. Naturellement aussi doué que les autres, c’est l’aspect technique qui lui a permis de changer de statut au sein de la ligue.

Avant d’être le Tony Parker que tout le monde connait aujourd’hui, TP a mis longtemps à faire son trou pour faire partie de l’élite. Tout le monde a pu voir ses flashs comme lorsque sa première série de playoffs, il avait presque mis 20 points de moyenne dans la tronche de Gary Payton. On peut aussi à ses deux gros premiers matchs face à Jason Kidd en finale NBA 2003. Néanmoins, le joueur avait une grosse faiblesse, son inconstance. Il ne s’agissait pas au fait de performer à 110% chaque soir mais plutôt à scorer efficacement. Sa finale en 2005 contre Chauncey Billups en est le parfait exemple où il a alterné le bon et le moins bon. Tony Parker a été drafté en 2000 mais a dû attendre 2006 pour connaître sa première sélection au All-Star Game, l’un des plus beaux et plus relevés des 20 dernières années. Lors de cette fameuse saison, il va tourner à 18.9 points à 54.8% au shoot, 30.6% à 3 points, et 5.8 passes. C’est dans son podcast, avec pour invité un certain Damso,  qu’il raconte comment il a réussi à être invité au match des étoiles car TP voulait faire partie des plus grands de la ligue :

« J’aurais pu rester (être un joueur « normal) comme ça mais je me suis dit non, il faut que je change mon tir. Parce que si je veux être All-Star et faire partie des meilleurs et devenir le meilleur meneur de la NBA. Il faut que je prenne des risques. »

Tony Parker arrête sa carrière ! - L'Équipe

24.5 points, 5.0 rebonds et 3.3 passes lors de son titre de MVP des finales

C’est ainsi que durant tout un été le joueur va complétement reprendre son shoot à 0. La grande faiblesse de Tony Parker au début des années 2000 était le tir extérieur. Nous ne sommes pas en 2022, les défenses étaient pour le moins hardcore, les raquettes sont blindées, le jeu ne va pas aussi vite et se frayer un chemin sur chaque possession n’était pas possible. Pour la petite anecdote, Parker était le joueur extérieur le plus prolifique dans la raquette et l’un des 5 meilleurs. Si une équipe encaissait plus de 100 points par match, elle était considérée comme cancre défensivement. Aujourd’hui, aucune équipe encaisse moins de 100 points. Tony Parker devait donc (surtout après la finale face aux Wallace des Pistons) se montrer efficace au shoot extérieur mais aussi sur son teardrop. Résultats des courses, la légende des San Antonio Spurs était élu un an après son 1er All-Star Game, MVP des finales et ce n’était sans doute pas un hasard :

« Moi je regardais beaucoup de vidéos et je regardais comment je jouais, j’étais capable un jour de mettre 30 points et lendemain j’étais à 4 points car j’étais pas régulier dans mon tir extérieur. Il faut savoir s’autocritiquer et être constructif et dire si mon objectif c’est d’être là, bah j’ai pas le choix en fait.

Moi j’ai fait comme toi (en évoquant Damso), pendant une année, et bien moi pendant tout un été, pendant 2 mois, je tirais dont la façon je pense que ce serait mieux pour que je sois plus régulier. Ca fait peur parce que j’avais l’impression que je savais plus tirer à un moment donné. Quand tu reviens en arrière, c’est pas facile. Tu te dis « wow j’ai l’impression que je savais plus jouer au basket. »

Et je continuais, je continuais, j’avais ce genre de teardrop et je me disais, tu sais quoi ? Avec le pouce, je vais le repositionner et je vais faire ça tous les jours. Je dormais à la salle. Mais après quand je suis arrivé en octobre et bien j’étais prêt. J’ai fait ma saison et c’est cette année là que je suis devenu All-Star pour la première fois. Mais parce que le travail. »

C’est une des raisons pour laquelle le podcast de Tony Parker est un véritable de trouvaille. Cela permet d’apprendre pas mal d’histoires en détails mais aussi d’humaniser un talent légendaire comme TP et pourrait inspirer la future génération.

Les highlights de Marine Johannes : 19 points avec un somptueux 5/8 à 3 points !

7 Comments

7 Comments

  1. Pingback: Tony Parker raconte l'été qui a changé sa carrière : "J'étais capable un jour de mettre 30 points et le lendemain j'étais à 4 points" - Actualité NBA - Kitimi

  2. Pingback: Quand Tony Parker raconte le moment le plus choquant de Boris Diaw en NBA : "Les gens disent toujours "ah les joueurs NBA, vous avez des gros contrats"

  3. Pingback: Tony Parker raconte le moment le plus choquant de Boris Diaw en NBA : "Les gens disent toujours "ah les joueurs NBA, vous avez des gros contrats"

  4. Pingback: Tony Parker sur la dure réalité qu'a vécue Boris Diaw en NBA : "Les gens disent toujours "ah les joueurs NBA, vous avez des gros contrats"

  5. Pingback: Tony Parker et la dure réalité de la NBA concernant Boris Diaw : "Les gens disent toujours "ah les joueurs NBA, vous avez des gros contrats, ils ont toujours ça, ils ont toujours ci."

  6. Pingback: Tony Parker raconte le moment le plus choquant de Boris Diaw en NBA : "Les gens disent toujours ah les joueurs NBA, vous avez des gros contrats"

  7. Pingback: Les mots d’Anthony Edwards à Kevin Durant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Actualités