*
Connect with us

Actualités

Tom Thibodeau a remis les Knicks à l’endroit : « C’est une organisation fière »

Source photo : Chicago Sun-Times

Contre Detroit, les Knicks avaient la possibilité d’intégrer le top 4 de la conférence Est et de passer au dessus de l’équilibre. Les hommes de Tom Thibodeau ont été sérieux et appliqués, et le travail a été fait, même s’il n’est pas terminé.

La blague du bon début de saison ne fonctionne plus, et les Knicks pointent désormais à la quatrième place sur la victoire sur les Pistons. Si tous les fans de la NBA étaient loin d’imaginer ce scénario, c’est dorénavant un fait : New-York est très sérieux, Julius Randle est un All-Star et Tom Thibodeau ressemble à un génie. Même si sa gestion et son management laissent parfois à désirer, le coach des Knicks est aussi connu pour être un véritable meneur d’hommes. Et justement, Tom Thibodeau insiste sur le fait que l’équipe ne doit pas se relâcher. A quelques jours du break, Thibs encourage ses joueurs à prendre les matchs les uns après les autres.

C’est une organisation fière et j’étais là durant les années 90’s, mais ça n’a rien à voir avec aujourd’hui. Je ne veux pas qu’on regarde l’avenir, je ne veux pas qu’on regarde derrière nous et ce qui est arrivé dans le passé. Je pense que c’est très important de connaître l’histoire de l’organisation, c’est une part très importante. Mais notre organisation doit exactement être sur ce qu’il y a devant nous et ça chaque jour, chaque match, chaque entraînement, être prêt et continuer à progresser. 

En gros, le message est clair : il faut se concentrer sur le présent. Chaque chose en son temps pour les Knicks. New-York a fait une bonne partie du travail, cependant, ça va tellement vite qu’une mauvaise série peut faire redescendre la franchise nettement plus bas. Mais compte-tenu des efforts demandés et de la pression psychologique, on ne voit pas comment les Knicks peuvent s’écrouler sur le court terme. Et au passage, les Knicks sont à plus de 50% de victoires, et ce n’est pas pour autant que l’équipe a sorti le champagne. En patron de New-York, Julius Randle sait qu’il y a encore du chemin à faire avant d’atteindre l’objectif fixé. Mais c’est malgré tout est bien parti.

Malgré une équipe globalement jeune, la régularité et le sérieux des Knicks sont impressionnants. C’est aussi le travail de Tom Thibodeau qui rappelle chaque jour à ses joueurs de prendre les matchs les uns après les autres.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités