The Daily Vidéo : 2h de kiff sur les Bad Boys de Detroit, c’est cadeau ! – The Daily Dunk
Connect with us

The Daily Video

The Daily Vidéo : 2h de kiff sur les Bad Boys de Detroit, c’est cadeau !

ESPN, média sportif américain incontournable, est à l’origine de nombreux reportages et autres documentaires via sa désormais célèbre série : 30 for 30. A la manière d’un « Intérieur Sport » en France, ESPN, eux, subliment ce média d’un grain cinématographique et d’une mise en scène léchée, nous transportant dans les plus grandes histoires du sport.

En 2014, la célèbre chaîne nous offrait un épisode tout particulier, un plan important de la riche histoire de la NBA, en contant l’ascension au sommet des Pistons de Détroit, aussi affectueusement surnommé : les BAD BOYS.

Jamais une équipe n’avait autant été détesté, jamais. Une équipe construite d’une main de maître par Jack McCloskey, le GM, et coaché par le charismatique Chuck Daly (RIP) qui vont permettre à une ville tombée dans le chaos de se relever. Une franchise devenue mythique dont chaque joueur constituait une pièce fondamentale du puzzle.

Articulée autour du fantastique meneur Hall of Famer, Isiah Thomas n’en était pas moins admirablement soutenu par une bande de guerriers capables de faire perdre tout flegme à leur adversaire. Avec la paire d’intérieur Bill Laimbeer/Rick Mahorn dans un premier temps, autant vous assurer que la raquette était devenue une zone à haut risque. Une guerre perpétuelle contrôlée par ce duo sans aucune once de pitié, bien trop souvent terminée par une tarte dans la tronche ponctuée d’un petit mot doux. Ces deux gaillards vous fatiguait physiquement et mentalement, vous deveniez dépourvus de toute énergie. Cette énergie qui caractérisait tant les Bad Boys de Détroit et leur 6ème homme, l’incontournable Dennis Rodman, sans doute à l’origine du terme « energizer ».

En attaque, le backcourt Isiah Thomas/Joe Dumars complétait magnifiquement le job de la défense. D’une création folle, Thomas était un pur génie, l’un des meilleurs de l’histoire. Doté d’un QI Basket hors du commun couplé à un instinct de tueur, le génial meneur était prêt à tout pour gagner comme jouer une mi-temps avec une cheville en vrac en finales NBA face aux Lakers de Magic tout en inscrivant le record de points sur un quart-temps. Et pendant que vous vous attardiez sur lui, Joe Dumars, lui, vous assassinait silencieusement.

Les Pistons sont devenus l’équipe la plus détestée de l’histoire de la NBA, mais aussi celle qui a écrit l’une des plus belle page du basket américain. Ils resteront ceux qui ont mis fin au règne des Celtics de Larry Bird et des Lakers de Magic à la fin des années 80 et début des 90’s. Deux titres de champions et une place au panthéon de la NBA. Si vous n’avez pas vu ce documentaire, c’est l’heure de vous rattraper. Enjoy !

LIEN Vostfr –>ESPN 30 for 30 : Bad Boys 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in The Daily Video