Stephen Curry en a marre des critiques envers Kevin Durant : le leader continue de prêcher la bonne parole – The Daily Dunk
Connect with us

News

Stephen Curry en a marre des critiques envers Kevin Durant : le leader continue de prêcher la bonne parole

Source photo : ABS-CBN Sports

Golden State est déjà en finale NBA, s’ennuie très certainement en attendant son prochain adversaire. Stephen Curry ne comprend d’ailleurs pas pourquoi il y a toujours autant de hate autour de son équipe. La réponse est simple : la victoire.

Que ce soit dans le sport ou ailleurs, tout le monde déteste voir les gens réussir. Si au début le fun est présent, par la suite les critiques s’abattent puisque les gens veulent voir un tel ou un tel tomber du trône. Cela est un peu le cas pour Golden State et encore plus quand Kevin Durant a débarqué à Oakland. Le fait d’être un des meilleurs joueurs du monde, accouplé à la meilleure équipe de la saison régulière de l’histoire, ça fait tâche pour beaucoup. Mais il ne faut pas oublier l’entrain autour de Golden State en 2013/2014. Une équipe jeune qui dégainait de partout et mettait de l’électricité dans l’air à chaque action. Stephen Curry ne comprend donc pas pourquoi les gens ne sont pas contents alors que les victoires sont là et comme le rapporte le San Fransisco Chronicle, il en a marre :

« Personne ne peut être heureux quand les gens jouent bien, c’est ce qui me surprend le plus. Quand KD joue bien c’est « oh ils jouent un différent style et ce n’est pas fun à regarder. Quand il est out et que nous gagnons des matchs c’est « sommes nous meilleures ou plus fun sans lui ?

Nous sommes une grande équipe car tout le monde qui met notre maillot joue à un haut niveau. Nous prenons soin l’un de l’autre, il y a une part de sacrifice et c’est pour gagner. Peu importe qui est sur le terrain, c’est ce que nous sommes. »

Sans Kevin Durant, les médias n’ont pas été tendres. En effet, ils trouvent pour la plupart que l’équipe joue bien et plus agréable à regarder et observer et que les joueurs semblent plus prendre de plaisir. Le fait que ça arrive en playoffs, décuple ce sentiment car ce n’est pas une simple absence en saison régulière. Il ne faut pas oublier non plus que Golden State n’a pas « que » gagner en finale de conférence, ils ont tout simplement explosé les Blazers. De ce fait, Kevin Durant et son arrivée accentuent que tout est « trop facile » pour les Warriors. De plus, il faut ajouter que KD sera absent certainement pour une grosse partie de la finale NBA et les médias ne vont pas s’arrêter là. C’est l’humain après tout. Se plaindre de tout et de rien, tant ce que ça ne déconcentre pas les Warriors, Stephen Curry ne devrait pas s’en préoccuper.

Début des finales le 30 mai et que ce soit Milwaukee ou Toronto, cela n’aura rien à voir avec Portland, sans leur moquer de respect. Deux des meilleurs joueurs de la planète seront là pour faire tomber Golden State du trône et à partir de ce moment là, on pourra juger qui est meilleur sans qui, même si la réponse semble être évidente.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News