*
Connect with us

Actualités

La star locale ne blague plus : Victor Oladipo gagne et tourne à 23.8 points par match !!

Source photo : pinterest
Les Wolves se sont craqués le slip hier soir. Sanglante défaite face à des Pacers, qui ne sont pas à sous-estimer cette année, n’est ce pas Victor Oladipo ?

Prenons la machine de Trunks pour revenir en arrière. Victor Oladipo a fait ses classes dans l’Indiana. Juste avant sa draft, il est alors comparé à son futur ami, monsieur Dwyane Wade. Athlétique, très bon dribbleur et très bon défenseur, tout lui est promis.
Malheureusement à Orlando, rien ne se passe comme prévu et à part quelques jolies lignes de statistiques, rie ne va. A Oklahoma City, c’est encore pire. Russell Westbrook bouffe le ballon et un croqueur (à prendre dans le bon sens du terme 🙂 ) comme Victor Oladipo ne peut pas s’exprimer. Il est donc envoyé du côté des Pacers pour essayer de chantonner la victoire…

Hier soir ? 28 points à 11/16 avec 3 rebonds et 3 passes. Sur les 4 premiers matchs de la saison, il tourne à 23.8 points de moyenne ! Être revenu ici lui a fait du bien. Avec Turner sur le flanc, il doit performer et il semble être arrivé à un âge où il comprend mieux le jeu qu’auparavant. C’est une bonne nouvelle pour lui et certains joueurs ont peut être besoin de temps afin d’exploser littéralement. Enfin meilleur au basket qu’en RN’B, c’est pas trop tôt Victor !

La défense ne semble pas être au goût du jour en NBA lors du début de saison. Oladipo commence le match très fort avec 8 points dans le premier quart-temps. Indiana va shooter à 68% !! Les chevaux sont lâchés dans l’Indiana avec des fastbreaks à tout va. On se demande vraiment si Thibodeau a voulu mettre l’action sur la défense, tellement c’était n’importe quoi. Au final, ils encaisseront 130 points…

C’est dans le 3ème quart-temps que tout va se décider avec un violent 24-5 que Minnesota n’arrive pas à combler par la suite. Towns le dit, ils ont merdé complet sur le match et peut être qu’ils ont trop sous-estimés leurs adversaires. Pas concentrés, pas motivés, ce n’est pas tant la perfomance qui a fait peur à coach Thib’s mais le body language… Perdre contre Indiana, mauvais délire dans la course aux playoffs…

Avec Orlando et Brooklyn, Indiana est l’autre belle surprise de l’est. Qui a dit qu’il n’y avait plus de stars à l’est ?

Source photo : ESPN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités