*
Connect with us

Actualités

Stan Van Gundy prend la porte : une année sans progrès à la Nouvelle Orleans, attention Zion ne va pas kiffer les moves de la direction…

Source photo : USA Today

Encore une fois, l’effectif des Pelicans avait du potentiel, était composé de beaucoup de talents, mais ce fut une nouvelle déception. Stan Van Gundy est le premier à en faire les frais puisqu’il est démis de ses fonctions. 

Après une nouvelle saison décevante, les conséquences ont été directes chez les Pelicans et elles concernent Stan Van Gundy. Nommé en début de saison pour succéder à Alvin Gentry, le frère de Jeff a complètement raté le coche et a terminé la saison avec 31 victoires et 41 défaites, mais surtout assez loin des playoffs, voire même du play-in. Du coup, la sentence est irrévocable : Stan Van Gundy est viré.

Le retour aux affaires de Stan Van Gundy a été un échec tant dans le résultat que sur le plan tactique. En effet, des rotations ont été douteuses tout au long de l’année, tout comme l’utilisation de certains joueurs. Par exemple, c’est assez stupide de ne pas se servir de la relation Lonzo Ball – Zion Williamson alors qu’ils se trouvent les yeux fermés. Mais le pire, ça a été la défense, car mettre 140 points ne suffisait parfois pas aux Pelicans pour l’emporter. Ce fut tout simplement la septième pire défense, dont la cinquième pire à trois points.

Quel coach pour les Pelicans maintenant ? Les Pelicans devraient repartir sur les mêmes noms qui sortaient l’année dernière, c’est à dire, beaucoup d’assistants : Jacque Vaughn et Ime Udoka (Brooklyn), Charles Lee (Milwaukee) et Jason Kidd (Lakers). Lorsqu’on voit les résultats sous Stan Van Gundy, il semblerait qu’une nouvelle tête dans le monde de la ligue ne ferait effectivement pas de mal.

Ce sera donc un dossier de plus à gérer pour les Pelicans lors de l’intersaison. En effet, en plus du coach, la Nouvelle-Orléans se prépare pour sa free agency, avec en premier lieu Lonzo Ball. Puis d’autres soldats comme Josh Hart ou WIlly Hernangomez. Mais la première chose à faire sera bel et bien de ne pas se tromper de coach, afin d’avancer un petit peu…

En Louisiane, Stan Van Gundy ne sera pas resté longtemps. Mais cependant, il aura eu le temps de faire du tourisme compte-tenu de son apport au coaching. L’ancien coach du Magic semble dépassé par la NBA moderne…

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Plusieurs noms en pôle pour succéder à Stan Van Gundy : Espérons que le prochain coach ne se fera pas dézinguer par Zion

  2. Pingback: Willie Green devrait être l'élu des Pelicans : l'assistant de Monty Williams a la côte auprès de La Nouvelle Orléans

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités