*
Connect with us

Actualités

Donnie Nelson et les Mavericks, c’est fini après 24 ans ans de bons et loyaux services : Luka Doncic bien remonté par cette décision

Source de l'image : Andy Jacobsohn / Staff Photographer Dallas News.

Figure incontestée mais très discrète de la réussite des Mavericks lors des deux dernières décennies, Donnie Nelson a annoncé son départ de la direction sportive de la franchise texane. Des tensions internes seraient la principale cause de cette décision inattendue.

Si Dirk Nowitzki et Luka Doncic ont pu porter les couleurs des Mavericks, c’est en grande partie grâce au travail du passionné qu’est Donnie Nelson. À l’heure de son départ, révélé ce mercredi par The Athletic puis confirmé par ESPN, après vingt-quatre ans de présence au sein de l’encadrement de la franchise, en tant que general manager adjoint puis entraîneur adjoint, avant de devenir le président des opérations basket, personne ne pourra renier son impact. Toujours selon les informations d’ESPN, la perte de pouvoir progressive du dirigeant âgé de 58 ans au profit de Haralabos Voulgaris, directeur de la recherche quantitative et du développement des Mavericks, a été l’élément déterminant. Sa décision a été prise dimanche, quelques jours après le terme de la saison des Mavs, éliminés 4-2 par les Clippers au premier tour des playoffs.

Dénicheur de talent hors pair, le fils de la légende Don Nelson, entraîneur de Dallas entre 1997 et 2005, a en effet été le principal instigateur des échanges mis en place par la franchise texane afin de récupérer Nowitzki, puis Doncic. Vingt ans séparent ces deux décisions, mais une même très bonne inspiration réuni la draft de l’intérieur allemand (en 9e position en 1998 grâce à l’aide des Bucks) et du prodige slovène (en 3e position en 2018), préféré à Trae Young, ciblé par les Hawks. Son suivi et sa relation privilégiée avec ces deux recrues de très grande qualité ne sont qu’une très petite partie de son oeuvre dans le Texas. Mark Cuban a tenu à créditer son désormais ex-collaborateur pour l’ensemble de ses actions ayant notamment contribuées au premier sacre NBA des Mavs en 2011.

« Je veux simplement remercier Donnie pour ses 24 années de service à cette organisation, a déclaré Mark Cuban. Donnie a joué un rôle déterminant dans notre succès et a contribué à apporter un titre à Dallas. Son travail acharné, sa créativité et sa vision ont fait de lui un pionnier. Donnie fera toujours partie de la famille des Mavs et je lui souhaite le meilleur. »

Doncic déçu du départ forcé de Nelson

Dans le monde impitoyable qu’est la NBA, le temps des adieux suite à un départ laisse très rapidement place à celui de la recherche du nouveau profil le plus à même de prendre la succession du partant. Toujours selon les informations d’ESPN, la franchise s’est déjà lancée à la recherche d’un nouveau general manager ou chef des opérations basket, engageant pour l’occasion la société de conseil Sportsology de Mike Forde. Néanmoins, selon les propos de Marc J Spears lors de l’émission The Jump, la pilule passerait très mal chez un certain Luka Doncic, resté très proche de Nelson depuis son arrivée à Dallas. Censé prolonger son contrat au cours de l’été, le joyau de 22 ans prépare actuellement le tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques avec la sélection slovène et devrait réagir à ce départ forcé dans la journée. Les négociations pour prolonger son bail n’auraient pas commencé, mais s’annoncent un peu plus pimentées que prévues.

Après plus de deux décennies de collaboration,  les Mavericks ont fait comprendre à Donnie Nelson qu’il n’avait peut-être plus sa place au sein de la direction sportive. Cette fin d’aventure imprévisible n’est pas que symbolique, mais aussi importante concernant Luka Doncic. L’ancien du Real Madrid conservait une relation privilégiée avec son principal partisan outre-Atlantique et digère mal son remerciement dissimulé. Le dossier va faire parler !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Rick Carlisle quitte son poste de coach à Dallas, après Donnie Nelson, c'est un autre monument du Texas qui tire sa révérance

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités