*
Connect with us

Actualités

Stan Van Gundy n’a pas la main morte avec son équipe : « Nous méritions de perdre »

Stan Van Gundy, le coach des Pelicans, n’a pas été tendre avec son équipe après la défaite en prolongation contre les Knicks. Eric Bledsoe et Lonzo Ball en ont notamment pris pour leur grade, pour n’avoir pas respecté les consignes de fin de match de leur entraîneur.

Les Pelicans avaient l’opportunité de se rapprocher des Spurs et du play-in ce dimanche soir. Leur opposition face aux Knicks aurait pu être la première étape vers cette remontée. Pourtant, tout ne s’est pas passé comme prévu. Alors que l’équipe de la Nouvelle-Orléans menait de 3 points à 7.8 secondes de la fin, elle n’a pas réussi à conclure le match face à ces Knicks d’un Julius Randle déchainé, avec 33 points, 10 passes, 5 rebonds et 5 interceptions.

La raison principale de la colère de Stan Van Gundy sur cette fin de match ratée ? Ces joueurs n’ont pas respecté ses consignes données pendant le temps mort. Alors que le coach avait explicitement demandé à ces joueurs de faire faute sur la remise en jeu, pour laisser les Knicks aller sur la ligne des lancers-francs. Sauf qu’Eric Bledsoe n’a pas fait faute sur Derrick Rose, qui a pu driver avant de ressortir sur Reggie Bullock, laissé seul par Lonzo Ball, pour le 3 points de l’égalisation. Une défense plus que passive qui a fait sortir de ses gonds le coach des Pels :

« Nous avons m*rdé sur toute l’action. Ce n’était pas juste lui [Ball]. Il y a eu deux erreurs sur cette action. Ils savent lesquelles elles sont. Nous méritons de perdre. Quand on fait ça, on mérite de perdre. Ce n’est pas comme si quelqu’un en avait marqué un compliqué ».

Un constat que ne renie pas Eric Bledsoe, qui déclare de son côté « avoir eu un manque de concentration » et qu’il « ne faisait pas attention ». Ces erreurs défensives coûtent chères aux Pelicans, qui vont devoir vraiment accélérer le rythme s’ils veulent pouvoir espérer une place pour le play-in. Aujourd’hui ils sont onzièmes de la conférence Ouest avec un bilan de 25 victoires pour 32 défaites, alors que les Spurs, dixièmes, sont à 27 victoires pour 28 défaites. Le match ce dimanche entre les deux équipes pourrait être décisif au moment de faire les comptes.

Nouvelle défaite pour les Pelicans de Stan Van Gundy, qui vont regretter ces erreurs défensives à la fin de la saison. Lonzo Ball et Eric Bledsoe devront se rattraper s’ils ne veulent pas voir les Playoffs depuis leur canapé cet été.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Zion Williamson commence à en avoir marre de perdre : les Pelicans n'arrivent pas à s'améliorer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités