*
Connect with us

Vidéos

Stan Van Gundy démonte ses joueurs : Lonzo Ball devrait apprécier le « compliment »

On se demande comment les Knicks ont pu remporter le match. Les Pelicans étaient censés gagner mais que d’erreurs accumulées au fil de la rencontre, et notamment en fin de match. Stan Van Gundy n’a eu aucune pitié pour eux et le principal fautif, Lonzo Ball. Toutefois, il n’est pas tout rose non plus.

Les Pelicans ont sans doute l’un des pires coachs de la ligue, dont la façon ils gèrent les fins de matchs et utilisent ses joueurs. En toute de fin rencontre, il a pensé que ses joueurs défendraient la ligne à 3 points, grave erreur. Lonzo Ball n’est pas sur son joueur et anticipe l’aide défensive. Reggie Bullock sanctionne à 3 points. Tout le monde a pu le noter, ce n’est pas seulement Lonzo Ball qui ne garde pas son joueur. Naji Marshall a les yeux fixés sur le ballon et oublie Kevin Knox dans le corner opposé. En réalité, tous les défenseurs regardent le ballon, alors qu’ils sont censés être en position défensive. Si vous êtes en minimes ou cadets (ou que vous avez des souvenirs du basket en club), vous savez que c’est la « full denial position »… Ce qu’aurait dû faire la clique de Stan Van Gundy, qui a incendié ses joueurs : « Aujourd’hui, avec 7.8 secondes à jouer, des lycéens auraient fait ce qu’ils étaient supposés faire. »

On veut bien que les joueurs en prennent pour leur grade mais le body langage parle en leur « faveur ». Les joueurs ont semble t-il eu aucune consigne et l’ont payé cash…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Daily Dunk (@thedailydunk)

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Lonzo Ball MVP de la soirée pour Zion Williamson : "À chaque fois que nous avions besoin d'un momentum, Lonzo Ball était là pour nous"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Vidéos