*
Connect with us

Actualités

Russell Westbrook a toujours eu foi en son équipe, même au plus bas : « J’ai dit clairement aux gars qu’on allait le faire »

Source image : Getty Images

Les Wizards sont enfin en playoffs après une saison en 2 volets. Entre la première partie digne du pire film d’horreur et la seconde qui a été un rêve éveillé, il n’y a besoin que d’un discours déterminé de Russell Westbrook.

La remontada est complète. Alors que l’on avait éliminé les Wizards de la course aux playoffs au bout de 2 mois de compétition, l’équipe de Scott Brooks a réussi un exploit retentissant. Remontant de la 13ème place de la conférence Est à la 8ème, avant de gérer le playin comme il faut, on peut saluer la performance. L’équipe de la capitale devient la première équipe depuis les Suns de 1996-1997 à atteindre les playoffs après avoir été 15 matchs en-dessous des 50 % de victoires (17-32 le 5 avril). La victoire hier face aux Pacers a su parachever cette deuxième partie de saison régulière spectaculaire.

Mais qu’est-ce qui a permis ce surgissement soudain de la part des sorciers ? Selon la plupart des joueurs et du staff, c’est suite à un discours de Russell Westbrook que toute l’équipe a été remotivé et a retrouvé les ressources pour aller au combat. Le Brodie a mis des mots sur une situation, puis a su les accompagner par des actes. Un triple-double de moyenne sur la saison, des triple-double à ne plus quoi savoir en faire, un attitude de leader inestimable, joueur du mois en mai. Et puis un rôle de gestionnaire, d’accompagnant pour ses scoreurs. Des paniers plus faciles pour Bradley Beal, pour Rui Hachimura, pour Davis Bertans. Russell Westbrook qui a réagi à ce fameux discours de mi-saison.

« On galérait et tout le monde était à terre à l’extérieur du terrain, et nous avons dû trouver une façon de nous relever et faire les playoffs. C’est aussi simple que ça. Je m’en fichais de ce qu’il s’était passé dans les matchs d’avant. On devait se débrouiller, se regarder dans un miroir, en commençant par moi. » « J’ai dit clairement aux gars qu’on allait le faire »

Et ils l’ont fait. Tout le monde a réussi à se relever des cendres sur lesquels ils étaient assis, pour renaître et rejaillir de manière impressionnante. Les roles players se transforment en vrais contributeurs, tout le monde trouve sa place sur le terrain, et Scott Brooks, même si son coaching laisse souvent à désirer, trouve quelques ajustements permettant aux Wizards de revenir dans la course aux playoffs. Et face à la fébrilité de teams comme Chicago ou Toronto, le retour s’est fait plus rapidement que prévu, et Washington a fait peur sur cette fin de saison. L’importance du discours est aussi pointée du doigt par Scott Brooks.

« Je ne me rappelle pas quel match c’était, il a donné un discours passionné et très direct au groupe. Il était comme « je ne vais laisser passer cette saison et ne pas faire les playoffs. Non pas qu’il l’ait prédit, mais il disait qu’il ne laisserait pas cela se produire et ne pas faire les playoffs. Nous allons élever notre niveau et se battre les uns pour les autres. »

Les Wizards ont réussi l’exploit inimaginable en avril de faire les playoffs. Ce qui est certain, c’est qu’un certain numéro 0 et son sens de l’éloquence n’y sont pas pour rien. Reste maintenant à savoir si les mots du général Westbrook seront suffisants pour sortir les Sixers dans quelques jours.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: L'arbitrage au centre du money-time : Russell Westbrook était-il sorti des limites du terrain ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités