Connect with us

Actualités

Russell Westbrook a réalisé sa pire perf de la saison :entre money-time raté, shooting désastreux et choix douteux

Source photo : sport.net

Les Mavs l’ont emporté hier soir. Ils peuvent dire merci à Russell Westbrook qui a réalisé une contre performance énorme. Rarement on a vu le joueur autant galéré durant un match entier et le pauvre n’est pas dans son assiette. Il aura la chance de se rattraper ce soir, face à la même équipe.

Brodie qui rate dans le corner pour la gagne, il ne pouvait pas y avoir plus symbolique. Même avec la victoire, cela n’aurait pas rattrapé son match et il le sait. Westbrook shoote comme Westbrick, n’ayons pas peur des mots. Sa performance d’hier a été épouvantable au possible : 9 points, 5 balles perdues, 4/22 au shoot, dont celui de la gagne raté et 0/8 à 3 points. Il est peu de dire que c’est tout simplement l’une de ses pires performances en carrière. Un joueur de son calibre ne peut pas faire ce genre de rencontre. Malheureusement, ceux qui suivent la NBA de près cette saison, savent qu’il est accoutumé du fait. Cela a été une habitude ce mois-ci puisque le meneur de jeu tourne à moins de 40% au shoot. Alors oui, un triple-double moyenne reste énorme et on ne crachera jamais dessus car c’est dingue. Sauf qu’il faut être conscient qu’il est impossible de shooter avec de tels pourcentages, surtout quand il peut les améliorer et s’il veut son emmener son équipe le plus haut possible. 

Lors de ce fameux match face à Dallas, il n’a jamais réussi à s’adapter à son propre jeu. Il peut arriver à n’importe qui, y compris Stephen Curry, d’avoir des jours sans.
Ce qui a fait peur dans le match de Westbrook ? Le fait de tenter les mêmes shoots encore et encore. Des shoots où il aurait pu largement pénétrer, plutôt que de tenter à 3 points ou des pull-up à deux points en transition. Un pourcentage à 3 points horrible, à l’image de son équipe (23.7%), qui a manqué cruellement de variétés. Le seul côté positif aura été ses deux paniers de suite dans la raquette. On aurait pu penser qu’il continue dans ce sens, surtout que OKC sera très vite dans le bonus dans le 3ème et surtout 4ème quart-temps. Que nenni, le meneur de jeu voulait absolument shooter de loin. Côté pénétration, ce ne fut pas non plus le grand amour. Il s’est fait siffler 3 passages en force et à partir de là, il n’a plus jamais mis les pieds dans la raquette, hormis lors des deux shoots cités plus haut. Brodie doit se remettre en question et vite car face aux grosses écuries, Paul George ne pourra éternellement lui sauver la mise.

Le meneur de jeu ne shoote pas bien et il le sait. Hier fut sa pire performance de la saison et une des pires en carrière. Quand le backourt en face est composé de Smith Jr et Doncic, sans parler que Matthews était absent, c’est criminel de se contenter d’un tel pourcentage. Pourtant le premier à dire, « je prends ce que la défense me donne », ça n’a pas été le cas la nuit passée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités