Connect with us

Actualités

Rudy Gobert a voulu être fairplay avec Julius Randle mais ce dernier l’embrouille : mais que se passe t-il chez l’intérieur cette saison ?

Nessbeal a dit « A chaque jour suffit sa peine », Julius Randle a surenchéri « A chaque jour suffit son embrouille ». Il n’y a pas de quoi casser 4 pattes à un canard car la prise de tête reste minime mais quand un adversaire se montre amical, surtout quand le match est quasi terminé, c’est à n’y rien comprendre de vouloir se la mettre. Rudy Gobert est décidemment trop gentil. 

Le dimanche était assez cool pour les français avec une rencontre entre le Jazz et les Knicks. Quand il y’a les deux supers potes, Evan Fournier et Rudy Gobert, il faut regarder. Evan a été le premier à allumer avec 11 points dans le seul 1er quart-temps. Au final, le Jazz arrive à s’imposer assez facilement sur le score de 108 à 93. Le pivot français termine à 14 points et 9 rebonds et a pu regarder le show de son collègue All-Star, Donovan Mitchell : 36 points, 8 rebonds et 6 passes de moyenne. En face, Evan termine à 17 points et Julius Randle à seulement 13 points… Et en parlant de lui, on ne comprend pas ce qui s’est passé avec Rudy Gobert. Ce dernier s’est rapproché avec bienveillance mais le Knick a commencé à péter un plomb, on ne sait trop pourquoi. Comme il en a l’habitude, Randle repousse tout ce qu’il y a autour de lui, y compris ses propres coachs assistants. Après la rencontre, son explication est plutôt bancale :

« Je ne sais vraiment pas… j’étais en train de discuter avec l’arbitre au début. Quand je me suis retourné, ils ont cru qu’il y avait une sorte de confrontation entre lui et moi par rapport à l’action d’avant. Mais ce n’était pas le cas. C’est bon, rien d’important. » Julius Randle

Vivement que la saison se termine pour les Knicks, qui ont visiblement lâché la course au playin, à moins d’un énorme miracle. On aimerait pas être dans le bureau des Knicks, il devrait y avoir du ménage d’ici quelques mois, après une saison au combien décevante, et une équipe à remanier.

Carmelo Anthony résume parfaitement la situation de Lebron James : Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar étaient censés être hors concours…

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Kevin Durant évoque Ja Morant et le voit déjà comme un futur grand : "C'est une combinaison de plusieurs joueurs"

  2. Pingback: C'est la guerre française en altitude à Los Angeles : Rudy Gobert se fait salement contrer par Nicolas Batum sur un dunk

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités