*
Connect with us

Actualités

Robert Williams dans l’histoire avec ses nombreux contres : le Celtic veut gagner avant tout

Robert Williams devrait avoir son temps de jeu grimper en flèche, après avoir cartonné au match 1. Les Nets ont une vraie faiblesse au poste 1, à Brad Stevens de mettre son jeune joueur en confiance et dans de bonnes conditions pour réussir.

Robert Williams troisième du nom a fait un excellent match. Il était à un rebond et à un contre de finir en triple-double. Avec ses 9 contres, il est devenu le meilleur contreur depuis 1974, en sortant du banc (lors d’un match de playoffs). Le record ultime des playoffs est de 10 contres, il n’était donc pas loin. 21 minutes de temps de jeu et réaliser autant de bâches, c’est déjà un sacré exploit. Ils sont 3 à avoir atteint les 10 contres (Bynum, Eaton et Hakeem) mais ils avaient tous joué plus de 35 minutes. Après la rencontre, le Celtic ne voulait pas entendre parler de records : « Non, actuellement, je n’ai jamais réussi autant de contres en un match. Mais cette m*rde ne veut rien si nous perdons. »

Brad Stevens doit absolument utiliser son joueur, si souvent blessé cette saison. Les Nets n’ont jamais réussi à le contrôler, et ce, des deux côtés du terrain. Il n’a en tout cas pas à rougir de son match.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités