Retour en chiffres sur le départ tonitruant de Trae « Cold Blood » Young – The Daily Dunk
Connect with us

Analyses

Retour en chiffres sur le départ tonitruant de Trae « Cold Blood » Young

sportstalkatl.com

Trae Young réalise un début de saison impressionnant. Deux victoires, deux matchs à 38 et 39 points, une adresse insolente et surtout, un sang- froid digne des plus grands.

Bon ok, ce n’est que les deux premiers matchs de la saison, inutile de s’enflammer diront certains. Ils ont en partie raison, nous n’allons pas sauter au plafond. Mais il est nécessaire, voire même obligatoire, de revenir sur les solides performances du meneur sophomore des Hawks.

Fort de sa bonne fin de saison dernière, Trae Young a démarré la nouvelle par une démonstration d’adresse menant ses Hawks à la victoire face aux Pistons. L’ancien pensionnaire de la fac d’Oklahoma était tout simplement sur une autre planète, enchaînant les tirs très longues distances, lançant des contre attaques lasers et servant ses coéquipiers dans le bon tempo pour finir la partie à 38 points à 11/21 dont 6/10 à 3-pts, 7 rebonds et 9 passes.

Pour son deuxième match, les Hawks inaugurent leur saison à domicile en recevant le Magic d’Evan Fournier. Et quoi de mieux que d’exceller devant son public ? Demandez à Trae Young. Le natif de Lubbock, dans le Texas, a marqué son territoire de la meilleure des manières. Déjà à 10 points en trois minutes, Young va faire valser la défense Floridienne qui ne trouvera aucune solution pour le stopper. Le moindre espace disponible et c’est filoche. Soit par un shoot venu d’ailleurs, un floater dans la peinture ou par l’intermédiaire d’un caviar adressé à l’un de ses coéquipiers.

Le Magic a quand même réagi, prenant les devants dans le quatrième quart-temps, mais Trae Young en a décidé autrement. Il permet à son équipe d’égaliser à 90 partout d’un énième tir à 3-pts avant de tuer les espoirs d’Orlando d’un rainbow shot from downtown avec la planche sur la tête de Fultz. Victoire Hawks. 39 points à 16/25 dont 5/10 à 3-pts, 7 rebonds, 9 passes pour le leader d’Atlanta. Les Hawks sont à 2-0 pour débuter cette saison.

Sur ses deux premiers matchs, Trae Young claque une moyenne de 38.5 pts, le tout à 58.7%, dont 55 à 3-pts et 61.7 à 2-pts. En prenant en compte les fameuses statistiques avancées, le sophomore est d’une efficacité redoutable puisque son eFG% avoisine les 71%. En plus, son « Usage Rating » n’est pas si élevé au vue de ses moyennes statistiques. Il monopolise « seulement » 28.9% des actions de son équipe, quand par exemple, James Harden tournait à 40% la saison dernière pour les même stats.

Pour sa deuxième saison NBA, le troisième choix de draft a l’air prêt à mener son équipe vers les playoffs. Ce sera dur, mais les Hawks ont leur chance, une vraie progression caractérise leur jeu. Surtout, si Trae Young continue sur sa lancée, l’objectif post-season paraît loin d’être une utopie, autant qu’une sélection pour le match des étoiles.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in Analyses