Connect with us

Actualités

Quand les Celtics ont laissé le sentiment d’urgence guider leur match

Celtics

La passivité, c’est ce qui caractérisait le début du match 3 des Celtics, perdu contre le Heat. C’est donc avec un état d’esprit complètement différent que les C’s ont abordé ce Game 4. A la fin de la rencontre, les joueurs ont évoqué le sentiment d’urgence qui a guidé le match.

Complètement passifs à l’entame du match 3, les Celtics s’étaient un peu sabordés tout seul. Les pertes de balle et les mauvais choix avaient permis au Heat d’inscrire des points faciles rapidement dans la rencontre. Résultat, l’écart était déjà créé dès la fin du 1er quart-temps : 39 – 18. A l’issue du match, les hommes d’Ime Udoka ont compris qu’ils ne pourraient pas gagner cette série sans une concentration maximale du début à la fin du match. Alors pour le match 4, le plan était clair, il fallait se laisser guider par un sentiment « d’urgence » comme l’a évoqué Jayson Tatum :

« La priorité de ce match était d’avoir un sentiment d’urgence des deux côtés du parquet, du début à la fin. Mieux commencer que nous l’avions fait au dernier match. C’est quelque chose dont nous avons parlé et que nous avons réussi à mettre en place ce soir. »

En tout cas, les Celtics ont bien retenu la leçon puisque dès le début de la rencontre, ils ont imposé à leur adversaire un rythme élevé. Pendant près de 9 minutes, les Floridiens ont été incapables de marquer un panier (0/14 au tir). Il aura fallu faire sortir du banc Oladipo pour que ça change. Ainsi, les C’s prennent rapidement l’avantage (18 – 4). Toute l’équipe est restée très concernée jusqu’à la fin du match alors qu’il était plié depuis la mi-temps. Les Celtics n’ont vraiment voulu laisser aucun espoir aux hommes d’Erik Spoelstra. C’est dans cet état d’esprit que l’équipe doit continuer pour les prochains matchs.

« Nous sommes à 2 – 2, donc c’est un peu une nouvelle série qui commence, au meilleur des trois matchs. Lorsque vous gagnez un match, vous pouvez vous détendre un peu, mais lorsque nous perdons, nous avons l’impression que le prochain match est une question de vie ou de mort, et nous jouons comme nous l’avons fait. Nous devons avoir cet état d’esprit pour le match 5. »

C’est donc avec ce sentiment « d’urgence », qui leur a tant réussi au match 4, que les Celtics souhaite aborder le prochain match. Jayson Tatum et ses coéquipiers auront sûrement à cœur de reproduire la même performance que lundi soir. Pas sûr que le Heat fasse de même.

Les Rookies teams dévoilées : Josh Giddey a été boudé bien comme il faut

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités