Quand Lebron James remontait le moral de son fils: "Si tu ne marque pas de panier, ne te prends pas la tête mon gars ! Tu as fait un p*tain de match. Je suis fier de toi !" 
*
Connect with us

Actualités

Quand Lebron James remontait le moral de son fils: « Si tu ne marque pas de panier, ne te prends pas la tête mon gars ! Tu as fait un p*tain de match. Je suis fier de toi ! » 

Le petit Bryce Maximus a bien grandi depuis l’année 2018. Il est pratiquement aussi grand que son frère Bronny et dunke lui aussi. Costaud, il ne l’était pas il y a de ça 4 ans, après tout le petit n’a que 14 ans. On revient sur cet épisode qui avait fait le tour de la planète. Peut être qu’il sera pro, peut être que non mais ces mots prononcés par son père Lebron James, resteront gravés en lui à jamais, c’est une certitude. Les jeunes devraient prendre des notes.

Quand il est arrivé en NBA, Lebron James était vu comme quelqu’un d’arrogant. On est à une époque où on a encore du mal à séparer l’homme du joueur. Un sentiment semblable à celui de Kobe Bryant. Le Black Mamba comprenait que les fans, les journalistes, les haters le voyaient comme quelqu’un d’arrogant. C’était le joueur qu’il était mais pas l’homme, un discours qu’aimait déclaré Kobe. C’est la même chose pour Lebron James. Il s’est surnommé King James tout seul, l’élu, toutes ces bêtises et controverses au lycée, The Decision et un tas d’événements pareils ont fini par lui attirer les foudres d’une partie du public. Après ses 2 titres NBA, sa cote commençait à sévèrement remonter et suite à son retour à Cleveland, le joueur a montré son humanité. Quand ses fistons grandissent et se mettent au basket, on voit à quel point il est impliqué et l’image du père était ancré dans toutes les têtes. Aucune pression sur Bryce et Bronny mais plutôt un rôle de conseiller, surtout quand les temps sont durs, à l’image de cette vidéo qui aura fait beaucoup parler :

« Tu te rabaisses pour rien. Tu as réussi 3 des plus grosses actions de la rencontre. Tu veux que je te dise lesquelles ? Tu as pris ce rebond offensif à -4 points, avec le panier du bout des doigts, la passe rapide après ton rebond, qui a mené au and one et la passe sur le shoot de la victoire. Si tu ne marque pas de panier, ne te prends pas la tête mon gars ! Tu as fait un p*tain match. Je suis fier de toi ! »

Rien qu’avec ce genre de déclaration, on comprend pourquoi Lebron James est le joueur qu’il a été et qu’il continue d’être. Il sait tout faire sur un terrain et cherche à faire la bonne action. Pas à absolument marquer, absolument passer. Comme il l’a répété cette nuit dans la victoire contre les Blazers, il veut être le plus efficace possible. Jouer au basket de la bonne manière. Mais ce qu’on aime plus sur cette séquence, c’est le tact avec lequel il parle à son fils. Ce n’est pas facile de passer après Bronny, et ça l’est encore moins d’être le rejeton de Lebron James. Bron a toujours su être présent et « absent » à la fois, pour que ce soient ses gosses qui prennent la lumière. Plus que les points, les titres, les records, c’est aussi ça réussir sa vie : être un bon père.

Même après la retraite de Lebron James, tout le monde souhaite que la famille James continue à traîner sur les parquets, c’est tout le mal qu’on leur souhaite, et même si ce n’est pas en NBA, que vouloir de plus que la réussite ? Vivement que les années passent pour voir jusqu’où ils pourront aller.

Pourquoi Duke et North Carolina représentent la plus grosse rivalité de l’histoire du basket ?

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Ces joueurs NBA qui sont encore payés alors qu'ils ne jouent plus

  2. Pingback: Lebron James et Savannah James se disputent l'avenir de Bronny : un avenir sérieux évoqué avec un brin d'humour

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités