Connect with us

Actualités

Preview #29 – Oklahoma City Thunder : OKC de la lumière à l’ombre, SGA de l’ombre à la lumière ?

Source photo : The Ringer

La NBA reprend le 22 décembre et forcément, c’est l’heure des previews pour chaque équipe. Au tour du Thunder d’être analysé, avec beaucoup de choses à dire sur cette nouvelle reconstruction du côté d’Oklahoma City.

Contexte

La saison dernière, le Thunder a surpris tout son monde en se hissant à une surprenante cinquième place grâce à son bilan de 44 victoires pour 28 défaites (OKC avait moins d’1% de chance d’aller en post-season). En playoffs, la franchise perd au bout du suspense contre les Rockets en sept matchs. On serait tenté de dire que l’équipe n’a pas eu beaucoup de repos, mais comme les joueurs majeurs sont partis (3 joueurs du cinq transféré), et qu’il y a beaucoup de fraîcheur dans cet effectif, la plupart des joueurs sont assez reposés. A noter que Billy Donovan a quitté le navire à la fin de la saison.

La recrue phare

La plus grosse arrivée est celle d’Al Horford qui vient indirectement dans le transfert de Dennis Schroder. Après un exercice totalement raté, l’intérieur devra se racheter dans une saison qui n’est pas comme il l’espérait. Rien que pour sa fierté et son salaire, il nous doit une revanche. Alors qu’il est à la recherche de sa première bague, Al Horford devra faire preuve de professionnalisme dans un effectif très rajeuni, très reconstruit. Il ne sortira sans doute pas un exercice à la Chris Paul mais il est capable de beaucoup.

Review de l’effectif

  1. Au poste de meneur de jeu, ça va changer puisque tu passes de Chris Paul à George Hill. Le meneur est un bon joueur, défenseur et expérimenté, néanmoins un cran voire deux en-dessous ce notre ami CP3. De Sacramento à Indiana ou encore San Antonio, il a su jouer les rôles de mentors. Mentor de qui ? Mentor de Theo Maledon ! Notre français a une grosse opportunité à saisir et une chance à prendre dans un roster assez pauvre.
  2. À l’arrière, c’est le seul survivant (des joueurs essentiels) de la saison dernière, c’est le roi Shai Gilgeous-Alexander. Elégant, propre, l’arrière est le nouveau visage de cette franchise. Propulsé franchise player, son rôle sera assez différent de la saison passée. Plus de pression sans Dennis et Chris, plus de responsabilités avec un tout nouveau roster, la tâche s’annonce ardue. Son back-up est aussi Luguentz Dort qui s’est révélé lors des derniers playoffs, grâce à sa défense excellente sur James Harden, devrait prendre du galon. La défense sera sans doute la seule façon du Thunder de s’en sortir, Dort aura son rôle à jouer. 
  3. Chez les ailiers, Hamidou Diallo devrait connaître une augmentation de temps de jeu. Le dunkeur fou a d’autres choses que ses highlights à faire valoir, c’est désormais à lui de jouer. Derrière lui, il a le rookie Aleksej Pokuševski qui nous vient de l’Olympiakos. Encore inconnu du grand public, il pourrait faire sa place très vite dans le roster.
  4. Sur le poste 4, le Thunder continue de promouvoir la jeunesse avec Darius Bazley. Il a par moment (surtout dans la bulle) montré de belles choses, ce sera à lui de confirmer. Jouer sans Chris Paul ne l’aidera pas mais il n’a pas vraiment de quoi s’inquiéter puisque la concurrence est faible, avec Mike Muscala. Il n’est pas là pour piquer sa place, ni pour jouer au basket parfois, bon on est dur mais sa dernière saison a été décevante.
  5. Enfin, le Thunder a définitivement tourné la page Steven Adams après un passif de sept saisons dans la franchise. Le pivot est remplacé par Al Horford, qui devrait revenir dans un rôle, mieux adapté à ses qualités. Le poste de stretch 4 n’était pas fait pour lui. Un meilleur spacing et Al peut enfin redevenir ce point d’ancrage qui lui permettra de mieux s’exprimer. Recruté dans la matinée, TJ Leaf apportera un peu de détente et d’athlétisme à une raquette bien vieillissante. 

Le joueur à surveiller 

Il est le seul jeune joueur confirmé de cet effectif, messieurs dames, Shai Gilgeous-Alexander. Auteur d’une ascension fulgurante, SGA aura un usage rating digne de Lebron James en 2007 et possèdera carte blanche. Son plafond ne semble pas limité, et l’utilisation de son envergure est merveilleuse. Joueur élégant, sobre qui joue juste, Shai Gilgeous-Alexander a tout pour devenir la star qu’espère avoir entre les mains sa franchise.

Objectif

Si l’année dernière le Thunder nous a fait mentir en se qualifiant pour la post-season, il sera impossible de réitérer cet exploit avec un effectif aussi pauvre. Le tank va déménager à Oklahoma City pour 2021. SGA a besoin d’aide et pour redresser la franchise, il faudra drafter une autre jeune star.

Les raisons de suivre le Thunder

  • Theo Maledon : la première raison est toute simple, cocorico. C’est toujours sympa de suivre un français, d’autant plus lorsqu’il est rookie. Son évolution, sa progression, ses hauts, ses bas, l’ex meneur de l’ASVEL a fait le grand saut, et dans une franchise sans pression, sans enjeu, ça ne peut que bien se passer. 
  • Sam Presti : Avez vous en tête le dernier échec du General Manager du Thunder sur un transfert ? Ca remonte à longtemps. En accumulant les choix de draft, le Thunder s’est lancé dans une reconstruction longue et ennuyeuse au premier abord, mais les coups de génie de Sam Presti ont été nombreux ces dernières années. 
  • Mark Daigneault : ce nom ne vous dit rien ? C’est normal car c’est le nouveau coach du Thunder. Vous en avez marre de voir toujours les mêmes têtes sur les bancs, ça change enfin, avec un jeune homme de 35 ans promu head coach. Identité, systèmes, management, Mark Daigneault a une grosse carte à jouer pour son futur.

Les contrats

*Team Option*Player Option

Difficile d’analyser une équipe qui a tant changé en si peu de temps, avec des joueurs parfois inconnus au bataillon ou qui n’ont très peu joué jusqu’à présent. Mais pour eux, c’est une opportunité en or afin de montrer qu’ils ont une place en NBA. 

Steph Curry donne son 5 de départ All-Time : vive les vieux, la maison de retraite se porte bien

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités