*
Connect with us

Actualités

Preview #28 – New York Knicks : aucune attente, aucune pression ?

Source photo : Sportscasting

La NBA reprend ses droits le 22 décembre et forcément, c’est l’heure des previews pour chaque équipe. Les Knicks sont la troisième équipe à être décortiquée. Une équipe très sage qui attend patiemment la free agency 2021.

Contexte

Lors de l’édition précédente, la saison des Knicks s’est écoulée en mars et leur motif d’absence de la bulle n’a pas besoin d’être justifié. 21 victoires, 45 défaites, et une douzième place à l’Est. Au delà des résultats, c’est surtout un changement de direction qui fait du bien car après la saison, Scott Perry  fut démis de ses fonctions pour laisser place à Leon Rose, qui a lui ramené Tom Thibodeau. Ce dernier a succédé à David Fizdale et Mike Miller.

La recrue phare

Quelques recrues sont arrivées à New York, mais pas de gros noms. Au final, Obi Topin représente le plus l’avenir des Knicks. Sélectionné en septième position de la dernière draft, l’ailier fort arrive sur un poste déjà fourni. Il ne semble pas être le meilleur défenseur mais la rigueur et l’exigence de Tom Thibodeau peuvent porter ses fruits sur le long terme. Obi Topin est plus concentré sur l’attaque et parfois comparé à Amar’e Stoudemire, qui rappelle quelques bons souvenirs à la franchise.

Review de l’effectif 

  1. Encore une fois, le poste de meneur est complet, sans pour autant que quelqu’un se dégage. Elfrid Payton, Dennis Smith Jr et Frank Ntilikina ne prennent pas le pas sur les autres. Les trois meneurs ont des qualités (toutes différentes) à faire valoir mais on ne risque pas de voir la bataille habituelle, Thibodeau en choisira sans doute un et s’y tiendra jusqu’à la fin de saison s’il ne déçoit pas.
  2. Intouchable, RJ Barrett est promis à être un grand du basket. Ses appuis, sa main gauche, ces critères font du Canadien un joueur spécial. Après une année en-dessous des attentes, on s’attend à une explosion cette année.  En back-up, Coach Thibs aura le choix entre deux joueurs qui se ressemblent beaucoup finalement : Austin Rivers et Alec Burks. Leur adresse extérieure permettra de dynamiter un banc en manque  flagrant de scoreurs.
  3. Certains ont les yeux plus gros que le ventre et Kevin Knox en fait peut-être partie. L’ailier a connu une belle régression statistique et sa sélection de tirs reste relativement mauvaise, ce qui explique ses mauvais pourcentages. On espère une saison en mode revenge mais il n’est pas facile pour un jeune joueur de s’imposer à New York. S’en suit Reggie Bullock qui restera à l’affût d’un possible changement de rôle, si Kevin Knox faillit à sa tâche.
  4. Recrue majeure de l’été 2019, Julius Randle a montré savoir tenir le ballon entre ses mains. Souvent trop en se prenant pour Magic Johnson en écrasant ses meneurs de jeu. L’intérieur a fait ressentir sa puissance mais au détriment de l’équipe. On compte donc sur Obi Toppin pour profiter de toutes les occasions s’offrant à lui. Le rookie pourrait même passer titulaire si Julius Randle ne répond pas aux attentes ou surtout s’il se fait trader.
  5. Mitchell Robinson est l’une des rares satisfactions des Knicks dernièrement. Pivot moderne, le joueur doit être plus rigoureux dans sa façon de contrer et donc éviter les fautes, bien trop nombreuses, très souvent en début de match. Eviter de se retrouver en foul trouble, telle sera sa mission. Défendre c’est bien, être concentré c’est mieux. Et ça tombe bien car Nerlens Noel commence à acquérir une certaine expérience et dans le même profil, il est présent pour l’aider.

Le joueur à surveiller 

On ne va pas passer par quatre chemins, Frank Ntilikina doit tout exploser, tout arracher sur son chemin. Pas seulement pour se relancer, pour se rendre indiscutable aux Knicks, mais aussi pour aller chercher un bon contrat. Free agent restreint à la fin de la saison, une breakout year lui permettrait de décrocher le pactole. Pour cela, le meneur français se doit d’être agressif, d’arrêter de se cacher offensivement et de se mettre en valeur, pas seulement par la défense. De par cet aspect là justement, Frank Ntilikina devrait obtenir la confiance de Tom Thibodeau assez rapidement, à lui de lui rendre.

Objectif

Faire les playoffs dans un Madison Square Garden vide (ou presque), ça sert à quoi ? A rien, donc autant attendre le retour des fans…en perdant. La première année de Tom Thibodeau doit laisser présager un beau futur et logiquement, de meilleurs joueurs seront attirés par New York, surtout que la direction a changé. L’effectif doit prendre de la valeur auquel cas la spirale négative ne cessera d’être envisagée. Mauvaise saison, rookies timides, aucun vrai free agent et beaucoup de moqueries. Cela fait depuis plus que 5 ans que ça dure…

Les raisons de suivre les Knicks

  • RJ Barrett : après une première année bien compliquée dans un rôle qui était tout sauf le sien dans un premier temps, le petit Canadien s’est plutôt bien adapté en deuxième partie de saison avec les Rockets comme match référence. Si l’arrière poursuit dans cette lancée, il faudra rapidement compter sur lui pour décrocher les étoiles.
  • Leon Rose : le nouveau General Manager des Knicks a de bonnes relations avec joueurs puisque c’est un ancien agent. Dans le grand bain depuis mars, Leon Rose a réalisé quelques moves intéressants. Et la deadline sera un moment crucial pour 2021. En tout cas, on a plus confiance en lui qu’en Scott Perry pour éviter de se faire avoir sur tout et n’importe quoi. Le garçon connaît le milieu. 

Les contrats

*Team Option*Qualifying offer

Troisième preview de notre équipe pour la saison en cours, les Knicks devraient logiquement se diriger vers le bas de classement. Mais le plus important est d’avoir une stabilité financière et aussi dans le projet. De la cohérence avant tout…pour espérer enfin quelque chose en 2021 ?

Stephen Curry inconsolable de la blessure de Klay Thompson

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités