*
Connect with us

Actualités

Preview #24 – Chicago Bulls : enfin la saison du renouveau ?

Source photo : EssentiallySports

La NBA reprend ses droits le 22 décembre prochain…avec des Bulls plus ambitieux ? C’est en tout cas ce que nous allons voir dans cette preview, avec un young core assez intéressant, mais quelques pépins physiques qui empêchent d’avoir plus de stabilité.

Contexte

Avec seulement 22 victoires pour 43 défaites, les Bulls ne se sont pas déplacés à Orlando pour la bulle, car ils pointaient à la onzième place. De la méforme pour Lauri Markkanen, des blessures pour Otto Porter et Wendell Carter Jr, des cartons et des soucis avec son coach pour Zach Lavine, beaucoup de choses donc. D’ailleurs à Chicago, place à un nouveau management, et un nouveau coach en la personne de Billy Donovan. Ce sera à lui de tirer quelque chose de plusieurs bons jeunes joueurs. On passe à une autre catégorie de coach et cela ne devrait qu’être meilleur pour une équipe possédant de nombreux potentiels et une star en devenir.

La recrue phare

La seule recrue étant Garrett Temple, il vaut donc mieux parler de la venue Patrick Williams via la draft. Sélectionné en quatrième position, l’ailier / ailier fort  est vu comme un sacré défenseur, le choix de Chicago a d’ailleurs été une sacrée surprise. On espère qu’il ne se transformera pas en bust. Avec les nombreux talents offensifs, Chicago a besoin de joueur dur au mal et le choix peut s’expliquer ainsi. Sa saison sera à surveiller de très près.

Review de l’effectif

  1. A la mène, les Bulls ont dégagé Kris Dunn pour faire de la place à Coby White. Le garçon a complètement explosé en seconde partie de saison, et c’est clairement un profil qui a absolument tout pour donner du plaisir à ses spectateurs. Pour le faire souffler, Chicago possède Tomas Satoransky un peu décevant l’année dernière mais dont on connaît malgré tout les qualités de meneur d’hommes. Un profil en contradiction du sophomore, ce qui lui permettra d’être complémentaire.
  2. Aux portes du All-Star Game la saison dernière, Zach Lavine s’est imposé définitivement comme le leader des Bulls pour sa troisième année à Chicago. Si les résultats sont meilleurs, l’arrière décrochera sa première étoile sans le moindre doute. En revanche, Denzel Valentine a du mal depuis ses débuts en NBA, puisqu’il n’a jamais vraiment réussi à confirmer son potentiel de NCAA.
  3. Avec Otto Porter, les Bulls bénéficient d’un profil intéressant, capable de défendre, de shooter, et même de jouer quelques pick & rolls. Garrett Temple apportera quant à lui son expérience, son adresse extérieure et surtout sa défense. Un domaine où la franchise veut absolument progresser.
  4. Au poste d’ailier fort, Lauri Markkanen suscite quelques interrogations étant donné que le Finlandais a connu deux premières bonnes saisons avant de s’effondrer. Lauri Markkanen doit redevenir le joueur de sa saison sophomore. De plus, l’intérieur aura Patrick Williams sous son aile. Le rookie sera aussi encadré par Thaddeus Young, qui clairement, est passé à côté de sa saison et s’est senti frustré dans son rôle.
  5. Des questions se posent aussi du côté de Wendell Carter Jr. Pas du tout sur son niveau de jeu, mais plus par rapport à sa santé. Aucune saison pleine en deux ans, le pivot était d’ailleurs dans le rumeurs de transferts. Wendell Carter Jr n’aura personne en plus pour le pousser puisqu’il manque un vrai back-up, Cristiano Felicio étant un peu faiblard pour une équipe souhaitant jouer les playofs.

Le joueur à surveiller

Lauri Markkanen : deux premières saisons prometteuses puis une troisième totalement à côté de la plaque. On n’a pas compris ce qui s’est passé pour qu’il soit aussi maladroit. Ses statistiques n’ont dans la globalité pas diminué de beaucoup mais son manque d’impact dans le jeu s’est fait ressentir. Pourtant, Lauri Markkanen change beaucoup de choses dans cette équipe. Et puis cette saison, l’intérieur devrait trouver une motivation supplémentaire : l’argent. Le Finlandais est free agent restreint en fin de saison.

Objectif 

Avec cet effectif, les Bulls sont en mesure d’accrocher les playoffs, et pas forcément par le play-in. Il n’y a pas un grand écart de niveau avec une équipe comme Orlando par exemple. Avec un cinq majeur jeune et bien construit, mais un banc très peu profond et limité, la tâche sera malgré tout compliquée pour les Bulls. Cependant, avec la fraicheur d’un nouveau discours, cela peut resserrer les liens entre les joueurs et le coaching staff, n’est ce pas  Zach ? 

Les raisons de suivre les Bulls

  • Lauri Markkanen x Zach Lavine : quand est-ce que ce duo matchera ensemble, dans la même période ? On a vu du bon Lauri mais avec du moins bon Lavine et vice versa. Jusqu’à présent, les deux joueurs n’ont jamais été à leur meilleur niveau au même moment. Si les deux n’y arrivent pas encore cette saison, des questions se poseront sur leur affinité dans le jeu.
  • Le Coby Show : Coby White est un sacré scoreur mais la donne a changé. Il devra savoir driver son équipe et ne pas perdre son agressivité en attaque. C’est un sacré défi pour un 2ème année, surtout avec une équipe avec de hautes attentes. C’est l’étape la plus difficile pour les meneurs dans cette ligue, surtout pour satisfaire un tel scoreur que Zach LaVine à ses côtés.

*Team Option*Qualifying Offer

Les Bulls sont en retard sur quelques concurrents, mais ils ne sont pas pour autant décrochés. Avec un management tout neuf, Chicago a fait le plus dur en se séparant de quelques incompétents. Maintenant, c’est le terrain qui parle et il y a du talent pour se faire une place à l’Est.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités