*
Connect with us

Actualités

Preview #13 – Portland Trail Blazers : Retour en force pour la bande de Dame ?

Source photo : NBC Sports

La NBA reprend ses droits le 22 décembre prochain, et les Blazers vont revenir avec un autre visage. Suite à une année pas fameuse, la franchise s’est adaptée en recrutant intelligemment et mieux encore, en rééquilibrant le roster. 

Contexte

Les Blazers sortent d’une qualification en playoffs obtenue à l’arrachée. La franchise peut remercier la bulle ainsi que les Grizzlies d’avoir perdu les pédales. Au final, un bilan de 35 victoires pour 39 défaites, soit le pire résultat sous l’ère Damian Lillard. On peut néanmoins croire que la saison dernière fut une exception (merci les blessures), puisque la franchise compte bien repartir de l’avant, grâce à une free agency ciblée et bien répartie entre les défenseurs et les attaquants.

La recrue phare

Aucun gros nom, aucun All-Star mais que des coups bien sentis de la part des Blazers, à commencer par Robert Covington. Si la saison dernière a été aussi peu concluante, c’est parce que l’équilibre à l’aile était absent. Or, avec la signature de l’ailier, il sera de retour. Dans cette configuration, Portland a habituellement les moyens de disputer le top 4. Même s’il y a une grosse concurrence, c’est envisageable pour les hommes de Terry Stotts d’autant que c’est l’une des rares équipes qui se connaissent par cœur. 

Review de l’effectif

  1. Pas de buzzer en playoffs pour Damian Lillard, mais on peut malgré tout compter sur lui afin d’assassiner les équipes. Et en plus, Dame ne veut plus shooter du logo, il souhaite encore reculer…Plus sérieusement, Dame DOLLA est une valeur sûre et on sait qu’il sera au rendez vous. Par contre, grosse chance à saisir pour Anfernee Simmons, qui sera le meneur de la second unit. Attention à lui car il peut faire décoller sa carrière. 
  2. Autre certitude des Blazers, CJ McCollum. Roi du mid-range, l’arrière fait du tir à mi-distance une arme massive et c’est rare pour être souligné. En revanche, toujours aucun effort en défense et c’est dommage puisque ça pénalise son équipe. Belle surprise de la saison dernière, Gary Trent Jr devra confirmer les promesses mais le petit est très talentueux.
  3. Derrick Jones Jr fut une recrue sous estimée. Miami semblait ne plus trop s’appuyait dessus, Portland s’est rapidement tourné sur lui. Ses capacités athlétiques seront très utiles des deux côtés du terrain. C’est probablement la « doublette » la plus faible du roster avec Nassir Little qui sera son back-up…avant que Rodney Hood ne revienne de sa blessure.
  4. Avec Derrick Jones Jr, Robert Covington pourra permuter sur les postes 3 et 4. 3&D, RoCo assurera principalement l’équilibre défensif pour que les Blazers ne soient pas une porte ouverte. Chaque soir, une mission pour l’ailier. Pour la première fois, Carmelo Anthony accepte un rôle de remplaçant, à voir ce que ça donnera, mais il devra être le leader du banc. A regarder aussi comment Zach Collins sera intégré à son retour car l’ailier-fort était très intéressant avant sa blessure.
  5. Enfin sur le poste 5, Terry Stotts peut compter sur Jusuf Nurkic. Le pivot pourra enfin enchaîner afin de retrouver du rythme, et petit à petit son niveau. Après, la franchise est allé chercher (encore) Enes Kanter pour ses paniers ainsi que Harry Giles pour son sens du jeu. Cependant, ce dernier est assez fragile mais sa présence apporterait une vraie plus-value si son potentiel explose enfin au grand jour. 

Le joueur à surveiller

Carmelo Anthony : Nouveau rôle pour Melo ! Après avoir refusé la fonction de sixième homme à Oklahoma City, Carmelo Anthony est ok pour le faire à Portland. Il devra porter la second unit. Bien sûr l’ancien joueur des Knicks inscrira toujours ses points et il provoquera des prises à deux sur ses situations au post-up et ce sera ainsi à lui de bien lire les défenses. Mais attention toutefois car tous les joueurs du banc aiment bien la gonfle… Petit bonus, il finira les matchs comme en leur temps, Manu ou encore VC.

Objectif

Une année « ratée » ? C’est pas grave, on oublie, les Blazers doivent repartir de l’avant. Un cinq majeur bien équilibré afin d’obtenir l’avantage du terrain ? C’est très chiant d’aller à Portland et d’ailleurs, les portes des finales de conférence ne sont pas fermées. Les hommes de Terry Stotts l’ont déjà fait, on ne voit pas ce qui les empêche de le rééditer cet exploit. 

Les raisons de suivre les Blazers

  • Damian Lillard : Il est toujours cool de voir une superstar cartonner. Avec Damian Lillard nous avons l’assurance de plusieurs matchs à plus de 40/50 points par saison, avec la totale dans son arsenal offensif. Au sommet de son art, il ne lui reste beaucoup plus de temps à ce niveau, à nous d’en profiter.
  • Jusuf Nurkic : Après sa terrible blessure, le pivot est plutôt bien revenu avec 17 points, 10 rebonds, 4 passes et 2 contres par match. Seulement voilà, c’était sur huit rencontres et on veut le revoir faire cela tout au long de la saison. 

Les contrats

*Team Option

Qu’attendre des Blazers ? Après une première saison aussi « pourrie » en huit ans, les Blazers veulent se racheter. Pour cela, la franchise s’est basée sur un recrutement discret mais intelligent, en ayant pour mission de rééquilibrer le cinq majeur. 

Classement des meilleurs joueurs par ESPN : de la place 1 à 5

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités