Playoffs DeMar DeRozan est de retour... et souhaite une seconde chance : "Jamais de la vie je vais de nouveau reshooter à 6/25"
*
Connect with us

Actualités

Playoffs DeMar DeRozan est de retour… et souhaite une seconde chance : « Jamais de la vie je vais de nouveau reshooter à 6/25 »

DeMar DeRozan faisait son retour en playoffs. La dernière fois qu’il avait connu ce stade de la compétition, c’était lors de sa première saison avec les Spurs. Il était sorti contre les Nuggets, qui n’avaient pourtant pas beaucoup d’expérience à l’époque… dans un game 7 où il avait déçu. Et en parlant de déception, il n’a pas été au niveau lors du match 1 contre Giannis Antetokounmpo.

Oh que les Bulls vont avoir des regrets après ce match 1. Ils ont mal shooté, ils ont mal commencé la rencontre et pourtant, il y a eu match jusqu’à la fin. Comme le dit si bien Jrue Holiday, il s’agit d’un match bien hideux mais en playoffs, ça peut souvent arriver et l’important reste la victoire, peu importe la manière. Giannis Antetokounmpo va devoir se calmer avec les fautes mais il a fait le boulot avec ses 27 points et 16 rebonds. Après un très bon 1er quart-temps, il a subi la défense de Chicago, qui consistait à bloquer la raquette. Les coéquipiers de Zach LaVine ont failli réussir à revenir d’un comeback de 16 points. Après être carrément passé devant, les Bulls craqueront dans la dernière ligne droite. Un de leur bourreau se nommait Jrue Holiday et pour symboliser cet affreux 4ème quart-temps, les deux équipes ont combiné seulement 33 points !! Catastrophique au shoot, DeMar DeRozan est déjà prêt à rebondir :

« Ce n’est pas ce que les Bucks ont fait en défense. La plupart des shoots que j’ai pris étaient ouverts. J’étais vraiment ouvert. Jamais de la vie je vais de nouveau reshooter à 6/25. »

C’est triste à dire mais DeMar DeRozan n’a jamais réussi à élever son niveau de manière constante en playoffs. Quand on fait une saison de « MVP », rater presque 20 shoots est à la limite du criminel. Est-ce que la semaine de repos a tué son rythme ? L’excuse semble trop parfaite. L’arrière des Bulls doit se rendre compte qu’une partie de sa carrière se joue maintenant. Il a changé la vision des fans, des journalistes à travers cette saison mais une seule série de playoffs peut venir tout gâcher. Contrairement à Kevin Durant, qui a été malmené physiquement et mis hors rythme, la star des Bulls semblait avoir pris le dessus en 1 vs 1 sur les situations face aux Bucks mais n’a jamais su mettre dedans. Il n’est pas le seul puisque Zach LaVine a raté 13 shoots et Nikola Vucevic 18… Ce n’est pas un problème individuel mais bien collectif. Rendez-vous au match 2 pour observer les ajustements.

Les deux équipes s’affrontent demain et en cas de défaite, Chicago peut d’ores et déjà dire adieu à une issue heureuse. C’est à DeMar DeRozan d’assumer son statut, auquel cas sa réputation en playoffs ne changera jamais.

La déclaration d’amour de Donovan Mitchell à Rudy Gobert, une première depuis bien longtemps : « Vous êtes surpris ? Moi je ne le suis pas »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Grizzlies reprennent le contrôle de la série : un (double) comeback de 26 points, les Wolves craquent au plus mauvais moment...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités