Joel Embiid a eu des mots doux pour Nick Nurse : "chaque faute était légitime et j'aurais probablement dû en avoir plus"
*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid a eu des mots doux pour Nick Nurse : « chaque faute était légitime et j’aurais probablement dû en avoir plus »

Source photo : AMMJI

Philadelphie domine Toronto et ça fait 2-0 pour les coéquipiers de Joel Embiid. Justement, le pivot domine tellement par son physique que Nick Nurse s’est plaint de l’arbitrage, ce qui n’a évidemment pas plu au candidat MVP.

Sans Scottie Barnes et Gary Trent Jr pas à 100%, la mission semblait compliquée pour les Raptors. Et le miracle n’aura pas eu lieu puisque les Sixers ont imposé leur loi au Wells Fargo Center sous l’impulsion d’un grand Joel Embiid (31 points, 11 rebonds) et d’un Tyrese Maxey encore très efficace (23 points à 8/11 au tir), et la franchise fait donc le break avant de se rendre au Canada. 

Lors des dernières secondes, Joel Embiid et Nick Nurse ont eu une petite conversation sur un sujet bien précis : l’arbitrage. Celui-ci ne fera jamais l’unanimité encore moins lorsque deux s’équipes s’affrontent en playoffs. Après le Game 1, le coach des Raptors avait rapporté aux arbitres qu’il fallait surveiller les coudes du pivot camerounais. Hier, l’All-Star est donc allé voir le coach champion en 2019 pour lui dire quelques mots.

C’est un grand coach, qui a accompli de grandes choses et j’ai toujours été un grand fan de lui. Mais je lui ai dit, respectueusement, d’arrêter de se plaindre de l’arbitrage. Si tu fais des prises à trois tout le match ou s’ils me poussent, c’est certain qu’il y aura des lancers-francs. J’ai le sentiment que chaque faute était légitime et, j’aurais probablement dû en avoir plus.

Evidemment, il y avait donc deux personnes dans cet échange, et donc deux versions, et Nick Nurse n’a pas tout à fait la même. Surtout que Joel Embiid est allé à 14 reprises sur la ligne des lancers. A titre de comparaison, tous les joueurs de Toronto ont shooté seulement 12 fois sur la ligne, alors le coach de Toronto s’est légèrement agacé à ce sujet pendant la rencontre.

Au moins, il n’y a pas eu autant de coups de coude à encaisser ce soir. Il m’a dit ‘je vais continuer de mettre des lancers si vous continuez à faire faute sur moi’. C’est un excellent joueur, j’ai beaucoup de respect pour lui. Il joue très bien. On essaie simplement de se battre face à lui. et lui essaye de se battre contre nous.

La bonne nouvelle pour les Raptors, c’est que pour les deux prochains matchs, ils seront à domicile, et on sait que les arbitres sont parfois influencés par le public/l’ambiance de la franchise locale. Alors, ça ne fera sans doute pas la différence, mais ça peut toutefois aider Toronto à revenir dans la série, dans un Game 3 si crucial. 

Nick Nurse essaye d’influencer les arbitres, mais il en faudra plus pour stopper Joel Embiid. Faire des fautes ou trapper le pivot n’empêchera pas le camerounais d’impacter le jeu. Le coach des Raptors doit trouver d’autres solutions avant le Game 3.

La déclaration d’amour de Donovan Mitchell à Rudy Gobert, une première depuis bien longtemps : « Vous êtes surpris ? Moi je ne le suis pas »

5 Comments

5 Comments

  1. Pingback: Le gars est maudit de chez maudit : Joel Embiid multiplie les blessures et va rester sur la touche indéfiniment...

  2. Pingback: Le gars est vraiment maudit : Joel Embiid multiplie les blessures et va rester sur la touche indéfiniment...

  3. Pingback: Le gars est vraiment maudit comme pas possible : Joel Embiid multiplie les blessures et va rester sur la touche indéfiniment...

  4. Pingback: Le gars est vraiment maudit comme pas possible : Joel Embiid multiplie les blessures et va rester sur la touche indéfiniment..

  5. Pingback: Le gars est vraiment maudit de chez maudit : Joel Embiid multiplie les blessures et va rester sur la touche indéfiniment...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités