Paul George tacle les anciennes gloires au niveau des genoux, qui ne comprennent pas que l'époque a changé
*
Connect with us

Actualités

Paul George tacle les anciennes gloires au niveau des genoux, qui ne comprennent pas que l’époque a changé

Source photo : Clutch points
Paul George s’est récemment exprimé sur son choix mais pas que le sien. Celui de sa génération et des superteams. Il en a profité pour tacler les vieux briscards, qui ne veulent pas comprendre que leur génération est différente.

Cette génération est assez spéciale. Elle adore jouer entre potes et on ne peut pas leur en vouloir. C’est comme ça que s’est construite la superbe équipe de Miami en 2010. C’est la même chose pour Paul George avec Russell Westbrook et les exemples devraient se multiplier au fil du temps. Golden State rentre aussi dans ce moule depuis l’arrivée de Kevin Durant et encore plus avec Demarcus Cousins. L’arrière du Thunder a voulu défendre tous ses petits copains. Actuellement, pour taper les Warriors, il n’y a pas d’autres choix que de vaincre le mal pour le mal, c’est à dire faire des regroupements de stars. C’est ce que n’apprécient pas les légendes, du moins pour certaines.
Ainsi, Paul George a décidé de se la jouer avocat façon Ally McBeal, pour défendre les siens :

« Aucune équipe récente a gagné un titre où il n’y avait qu’une star. C’est  pas comme ça à notre époque. Je ne suis pas sur comment les vétérans, les légendes ne comprennent pas ça.

C’est un jeu différent maintenant. Que ces gars disent qu’on n’est pas taillé du même marbre qu’eux, ça me dépasse. Qui nous prendrait au sérieux si on allait jouer les Warriors solo ? »

Là où le joueur a faux, c’est que même à une certaine époque, il fallait être plusieurs All-stars pour gagner le titre. Même à la vieille époque, il était impossible de gagner seul.
Ce que l’ancienne génération ne comprend pas, ce sont les réunions de potes, ou pire, dans le cas de Kevin Durant, rejoindre une équipe qui t’a battue. C’est là où le bâton coince entre les deux générations.
Paul George est dans le vrai, notamment quand il cite un gars comme Lebron James, meilleur joueur du monde, n’ayant rien pu faire contre les Warriors. Les joueurs s’entendent, les réseaux sociaux font que nous sommes au courant de tout, pas comme à l’époque.
Que les vétérans éteignent leurs écrans directs car cela va de plus en plus s’intensifier. Les joueurs sont de plus en plus amis mais cela ne les empêche pas d’avoir un fort esprit de compétition, quitte à se mettre sur la gueule.

Paul George ne sera pas le seul « jeune » à défendre sa cause et les vieux seront toujours là pour emmerder leur petit monde. C’est aussi ça le débat, même si dans ce cas là, il reste sourd.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités