Stephen Curry veut faire son Kobe Bryant : une carrière avec une franchise, c'est l'objectif
*
Connect with us

Actualités

Stephen Curry veut faire son Kobe Bryant : une carrière avec une franchise, c’est l’objectif

Source photo : clutch points
Stephen Curry vieillit malgré sa gueule. Le joueur a déjà 30 ans mais semble n’avoir jamais été aussi fort en tant que joueur de basket. Le meneur de jeu est bien à Golden State et il veut le rester.

Le double MVP sera bientôt reparti pour une nouvelle saison, avec son équipe qui semble vraiment imbattable. Le même crew, en ajoutant Demarcus Cousins. Il y a vraiment pire comme situation. L’équipe devrait continuer à être compétitive un bon bout de temps et cela tiendrait du miracle que Golden State ne finisse pas champion NBA à la fin de la saison.
Se considérant comme à la maison, il y a de quoi, avec une équipe qui lui récemment offert un contrat de 201 millions de dollars, tout en ayant cru en lui depuis le premier jour, il n’y a pas de raison de quitter le navire. L’heure n’est pas venu de partir et comme il l’explique sur ESPN, il veut finir ici :

« J’aime la Baie mec. La seule raison pour laquelle je rentre à Charlotte, est si ma soeur se marie ou jouer pour les Hornets pour un match. »

Il a ensuite pris l’exemple de Jason Kidd, sur le fait qu’une carrière peut changer du tout au tout. La légende des Nets n’était pas connue pour son shoot à 3 points. Il était l’un des meneurs les plus athlétiques de toute l’histoire de la NBA et a finalement dû changer de jeu, de par son âge et des blessures. Rien ne prendre pour acquis, c’est l’objectif de Curry et de profiter de chaque instant car tout peut s’envoler du jour au lendemain.
Il peut aussi se faire transférer car une carrière reste très longue. Pour diverses raisons, des légendes d’une franchise, peuvent être amenées à partir comme Tony Parker ou Hakeem Olajuwon. On espère que ça n’arrivera pas à Stephen Curry, le shooteur le plus prolifique de l’histoire… Enfin dans quelques années !

Loin l’idée de faire le rabat joie, on aurait bien aimé voir Stephen Curry, un peu moins accompagné, afin d’observer comment il aurait réagi dans la vraie adversité mais gagner des titres est bien plus intéressant et on ne lui en voudra pas.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités