*
Connect with us

Actualités

Paul George ne se préoccupe plus des jugements, il joue : « Ils peuvent me juger sur ce qu’ils veulent »

Après avoir inscrit 41 points, un record en carrière, sur sept défenseurs différents des Phoenix Suns pour aider les LA Clippers à éviter l’élimination, Paul George a été tout simplement monumental et ce n’est pas Steve Ballmer qui dira le contraire vu comment le proprio des Clippers exultait en tribune.

Après avoir manqué deux lancers francs cruciaux en fin de match lors de la défaite de LA lors du deuxième match, Paul George est revenu et a fait taire la Phoenix Suns Arena avec sa meilleure performance en playoffs. L’ancienne superstar du Thunder a réussi 15 des 20 tirs et a marqué 41 points, 13 rebonds, six passes et trois interceptions. Les Clippers sont retournés à Los Angeles pour le sixième match et ont remporté une victoire sur le score de 116-102 lundi soir. Les Clippers, seule équipe à avoir surmonté deux fois un déficit de 2-0 dans la même post-season, sont maintenant menés 3-2 dans la finale de la Conférence Ouest. Ils peuvent forcer un septième match avec une victoire mercredi au Staples Center. Pourtant, Ils ne seraient probablement plus en vie dans cette série si Paul George n’avait pas été là. Tyronn Lue a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi les difficultés de son joueur étaient « tellement amplifiées lorsqu’il ne joue pas bien ». On pense notamment aux deux lancers francs loupés dans le match 4. PG a donc été questionné à ce sujet et sa réponse est plutôt claire. DeMarcus Cousins est d’ores et déjà monté au créneau à ce sujet et il ne devrait pas être le seul à prendre la défense de l’homme à tout faire des Clippers.

Souvent critiqué dans ses dernières campagnes de playoffs, Paul George a mis tout le monde d’accord hier soir avec un bijou de match dont il a le secret.

« C’est le cas. » A expliqué George. « Et c’est la vérité vraie. C’est un fait. Mais je ne peux pas m’inquiéter de cela. Cela fait partie du métier, je suppose. J’essaie toujours d’y aller et de dominer. Je suis au-delà de ça, vous voyez ce que je veux dire. Je suis qui je suis. J’aimerais pouvoir shooter à 80 %, 75 %, tous les soirs, mais ce n’est pas réaliste. Ce que je peux faire, c’est faire tout le reste. Ils peuvent me juger sur ce qu’ils veulent. Cette partie n’a pas d’importance pour moi. Je vais y aller, rentrer des paniers et donner tout ce que j’ai. »

Déjà privés de Kawhi Leonard (entorse du genou droit), les Clippers ont appris qu’Ivica Zubac (entorse du ligament latéral interne droit) serait également absent lundi. Tyronn Lue a déclaré que les Clippers se sentaient confiants lors de leur séance de tir matinale, mais les joueurs étaient attristés par la nouvelle concernant Ivica Zubac, qui jouait son meilleur basket, enregistrant un double-double dans trois matchs consécutifs avant de se blesser au genou dans la seconde moitié du 4ème match. Marcus Morris Sr, a connu son meilleur match de la série, réussissant ses six premiers tirs et marquant 13 de ses 22 points dans le premier quart-temps. Les Clippers ont pris une avance de 20-5 dans les premières minutes. Cela a permis à Paul George de se sentir à l’aise dans le jeu.

Dans le quatrième quart-temps, les Suns ont fait une nouvelle tentative de run, réduisant le déficit à 98-94 à 6 h 58 de la fin. Mais comme il l’a fait pendant toute la post-season, Reggie Jackson (23 points) a réussi des tirs opportuns et décisifs pour les Clippers. L’ancien des Pistons a planté deux tirs à 3 points et a posé un dunk salvateur sur un steal de PG13. George a marqué six autres points et les Clippers ont capitalisé sur un run de 14-2 pour remporter le cinquième match a l’extérieur. Après le match, les Clippers ont parlé de la performance de George, qui a rentré 10 shoots sur 14 alors qu’ils étaient contestés.

« S’ils voulaient terminer cette série, ils allaient devoir travailler pour y arriver. » A déclaré George. « C’est avec cette mentalité que nous avons abordé cette rencontre. Nous n’allions pas reculer. Nous n’allions pas jeter l’éponge. Le fait est qu’ils doivent nous battre. »

Auteur de son tout meilleur match au meilleur des moments, Paul George a permis aux siens de respirer encore un peu et d’accrocher un match 7. Attention tout de même car il s’agit encore d’un « do or die » du côté des Clippers. PG13 devra réitérer une performance du genre si Los Angeles veut avoir l’opportunité de jouer un game 7.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités