Orlando veut vraiment ses playoffs : Aaron Gordon s'énerve pour taper Indiana et la course est toujours aussi tendue
*
Connect with us

Actualités

Orlando veut vraiment ses playoffs : Aaron Gordon s’énerve pour taper Indiana et la course est toujours aussi tendue

Entre le 6ème et le 9ème, l’écart n’est que de 1.5 match dans la conférence est. La bataille fait rage et ils ont tous gagné hier soir. La course est aussi excitante qu’une course Mario Kart avec des coquilles bleues.

Qui aurait pu croire que Orlando serait encore en vie dans les dernières semaines de la saison ? Certainement pas nous mais cette saison semble être différente et on a envie de dire EN-FIN. Le coach disait après le match que ses joueurs ne savaient pas à quel point ils pouvaient être bons et la rencontre d’hier ne dira pas le contraire. Difficile de se relever après la claque contre Detroit, un concurrent direct. Aller taper une meilleure équipe et en plus à l’extérieur, surtout qu’en terme de pourcentage, les Pacers sont parmi les meilleurs de la ligue à la zonzon, c’est très fort ! Une belle victoire 121 à 116 où l’attaque a été incroyable et Orlando a peut être réalisé le meilleur match de sa saison !

37. Ce n’est pas le nombre de pertes de balle par match de Neymar cette saison mais celui de passes décisives face à Indiana. Inutile de dire que le Magic a tout simplement fait le meilleur match de sa saison dans ce registre. Face à Detroit, le ballon n’a pas tourné et Evan Fournier a voulu jouer les héros, sans trop de réussite. Non pas qu’il a joué les croqueurs mais avec une belle défense en face, surtout à l’intérieur, Orlando n’a pas pu développer son jeu. Toujours concernant Vavane, seulement 9 points pour lui, mais surtout il finit « plus mauvais marqueur ». Parmi tous les joueurs qui sont rentrés en jeu, tous ont marqué 9 points ou plus, ce qui est bien le symbole d’une équipe on fire ! Aaron Gordon termine meilleur joueur du match : 23 points, 10 rebonds et 7 passes. C’est aussi lui qui plante le panier qui tue en fin de match et à 3 points s’ils vous plait… Venant de Gordon, c’est une surprise. Si l’athlète est incroyable, le QI basket est encore à développer.

Darren Collison en avait gros sur la patate après le match. Il a qualifié cela d’inacceptable. Ses 24 points et 9 passes n’auront pas suffi et le meneur sait que son équipe a eu quelques soucis de concentration. Parfois au top parfois complètement à l’ouest, Indiana n’a pas eu assez de rigueur et a peut être sous-estimé le Magic. Une défaite qui fait mal, surtout que Kyrie Irving leur a fait la chanson 24 heures plus tôt. Les Pacers ont pourtant très bien shooté (52.7%) mais en perdant trop de ballons et en se foirant dans le dernier quart-temps, sans parler des lancers laissés sur le bord de la route, la victoire leur a échappé.

Pas de chance que tous leurs concurrents aient gagné hier soir mais Orlando prouve que la direction prise est la bonne, playoffs ou pas en fin de saison. Les joueurs ont de plus en plus de confiance et juste le fait de jouer ses « gros matchs », est quelque chose de nouveau pour eux.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités