*
Connect with us

Actualités

LeBron James ne lâche pas Kentavious Caldwell-Pope malgré ses galères d’adresse : « Je veux que tu tires ! »

Source de l'image : capture d'écran Youtube/Overtime.

Kentavious Caldwell-Pope joue à l’envers ces derniers temps, et il le sait. Rien de pire pour un joueur, et tout spécialement pour un shooteur, de douter de son jeu comme peut le faire l’arrière des Lakers en ce moment. En bon leader qu’il est, LeBron James a soutenu son coéquipier et l’a poussé à continuer à prendre ses tirs même si l’adresse lui fait actuellement défaut.

Un leader peut montrer la voie à ses coéquipiers par le biais de ses actions sur le parquet, mais aussi par ses prises de parole et la confiance qu’il leur voue. C’est exactement le cas de LeBron James, patron incontesté des Lakers de par son expérience à désormais 36 ans, de son talent, et de ses prises de parole de patron. Le King l’a encore montré la nuit dernière lors du match 2 de la série du premier tour des playoffs à l’ouest opposant son équipe aux Suns. Menés par Devin Booker et ses coéquipiers, les Angelinos, Anthony Davis en tête, ont relevé la tête en s’imposant 109 à 102 dans l’Arizona.

Un moment spécifique s’étant déroulé sur le parquet a attiré l’oeil des médias. En toute fin de rencontre, Kentavious Caldwell-Pope, ouvert à trois points et servi par LeBron James, a refusé de tirer pour décaler un coéquipier dans le corner durant un temps-mort. Dans la foulée, Frank Vogel a alors pris un temps-mort, le moment choisi par le patron des Lakers, bien remonté, pour s’adresser à son coéquipier. James a alors convaincu son partenaire de jeu qu’il devait continuer à laisser parler son jeu malgré ses difficultés du moment, lui répétant à plusieurs reprises : « Je veux que tu tires ! ». Le message est clair, le leadership du quadruple champion NBA plaidant pour lui.

En plein doute ces dernières semaines, Caldwell-Pope connaît un trou d’adresse confirmé lors des deux premières rencontres de playoffs disputées par les Lakers. Après ses 7 points à 2/9 au tir dont 3/7 à trois points en 34 minutes de jeu lors de la défaite inaugurale faxe aux Suns (90 à 99), le shooteur n’a pas trouvé le chemin du cercle la nuit dernière, manquant ses quatre tentatives derrière l’arc. Pour l’instant, l’arrière passé par les Pistons semble dans une galère comparable à celle connue par Danny Green dans la bulle organisée à Orlando, mais a encore tout le temps nécessaire pour renverser la tendance. Rappelons que lors des playoffs 2020, KCP aura été l’un des rouages importants du titre, tournant à 10,7 points à 41,8% au tir dont 37,8% à trois points.

Kentavious Caldwell-Pope est en difficulté pour le moment, ne réussissant pas à convertir ses tirs du parking. Malgré tout, comme il l’a montré sur les réseaux sociaux après la rencontre, la gâchette a noté les conseils de grand frère prodigués par James et va désormais pouvoir les appliquer pour le match 3, prévu dans la nuit de jeudi à vendredi.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le King aura mis longtemps à faire sa première : LeBron James heureux de disputer son 1er match de playoffs au Staples Center

  2. Pingback: Lebron James superstar du top 10 : 3 points, tomar, c'était un peu la récréation pour Bron

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités